Voici une des multiples chansons à la gloire de St Cyr la prestigieuse école des officiers de l'armée de terre. Ce sont ces St Cyriens qui défilent ce 14 juillet 1914 lors de la revue de la fête nationale et que décrit cette chanson, gants blancs et plumet tricolore leur fameux casoar.

Elèves officiers de St Cyr
Elèves officiers de St Cyr © AFP

C'est la promotion 1914. La promotion baptisée "La grande revanche".

Oui ce sont eux, les voilà c'est Saint Cyr qui passe. Il faut les voir défiler pour sentir encore fleurir l'espoir à leur plumet tricolore

Et sur cette promotion de St Cyr, il courre une légende. Un belle légende :

Des jeunes St Cyriens qui chargent tous ensembles, sabre au clair, en grand uniforme, gants blancs et casoar au vent.

Cette chanson de 1916 raconte une légende. En 1914, les St Cyriens font le serment de monter à l’assaut en gants blancs et plumets au képi. Mais ils vont s'en abstenir dans la réalité. Ils sont éparpillés dans des centaines d'unités de l'armée française.

On connait un seul cas avéré. Celui du sous-lieutenant Faillol, St Cyrien de la promotion "La Croix du Drapeau" qui le 22 août 1914, alors que sa section est plaquée au sol par le feu allemand, enfile ses gants blancs et lance l’assaut.

Il est tué. Mais dans sa promotion, 310 élèves officiers sur 535 sont morts pour la France

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.