Elles sont nombreuses les mamans de France qui lèvent les yeux au ciel, comme dans Cette "Marche funèbre d'un jeune soldat" écrit par une femme compositeur : Hélène Graton.

Elles sont nombreuses dans la France catholique et patriote de la guerre, les femmes qui pensent que la mort pendant les combats mène directement les soldats au Paradis.

Cette marche funèbre a aussi été écrite pour dire aux enfants que les soldats morts pour la France vont au Paradis, "dans la céleste patrie" dit le texte d'Hélène Graton.

Tout es mêlé dans cette belle valse lente. la foi absolue dans la justesse de la guerre que mène la France. Le caractère indéfectible des liens qui unissent un fils à sa mère. La certitude que les morts se retrouvent tous au ciel.

Et derrière toutes ces assurances, derrière toutes ces promesses, il y a le sens du sacrifice. Mourir à la guerre n'est pas une épreuve, puisque le héro mort monte au ciel et que là haut, il retrouvera sa mère.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.