Le week-end dernier, on apprenait la mort d’un adolescent à Brest des suites de sa tentative de suicide. Il avait été victime de chantage sur Internet.

Et une autre jeune fille avait également mis fin à ses jours à des milliers de kms de là, au Canada, victime de harcèlement sur le web…de plus en plus de jeunes, voire de très jeunes, se retrouvent happés par ce maelstrom internet, en proie à des attaques , des menaces..qui viennent parfois de certains qu’ils considéraient comme leurs copains..

Tous ne vont pas passer à l’acte suicidaire heureusement, mais ils en restent blessés, méfiants, leur relation aux autres risquent d’en être affectés.

Pourtant 98% des adolescents sont sur Facebook..et la manière dont ils s’exposent est préoccupante dit Xavier Pommereau, psychiatre, chef du pôle Aquitaine adolescents au CHU de Bordeaux .

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.