Ils et elles étaient dans la rue hier pour revendiquer une meilleure reconnaissance, ces représentants d'une profession paramédicale beaucoup moins visible que par exemple les orthophonistes ou les kinés. Il s'agit de psychomotriciens/ciennes. C'est une jeune profession née dans les années 70 et encore assez méconnue. Ils sont pourtant 9000 en France, dans les hôpitaux, les centtres médico psychologiques, en cabinet et en ville...mais quelle est la nature de leur travail ?

Itw Cécile Pavot-Lemoine , psychomotricienne et Professeure à l'Université Paris-6, à la Salpétrière?

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.