Le Congrès de la Médecine Générale s’est tenu il y a quelques jours à Paris. Des médecins généralistes que les communes s’arrachent...

Les jeunes médecins généralistes veulent une autre forme d'exercice de leur métier.
Les jeunes médecins généralistes veulent une autre forme d'exercice de leur métier. © Getty / Chris Cross

A cause de la désertification médicale, des cabinets ferment faute de repreneurs. Le médecin généraliste version 2017 n’a en effet plus rien à voir avec celui qui passait quinze heures à son cabinet, au chevet des malades, seul... Les jeunes veulent d'autres formes d’exercice de la médecine.

Le Congrès de la Médecine Générale, qui s'est tenu à Paris du 30 mars au 1er avril 2017, a été l’occasion d’échanger sur ces différents modes d’exercice.

Car ces jeunes qui viennent de toute la France comparent leurs expériences. Il y a une tendance majoritaire : le regroupement dans des maisons de santé. Pour quelles raisons ? Pour ne plus subir cette solitude, ces horaires écrasants. Ce n'est pas forcément LA solution, mais elle passe en grande partie par là... Danielle Messager a rencontré la Dr Sophie Augros, présidente de REAGIR, un syndicat de jeunes généralistes. Elle a 33 ans, installée à Aime-la-Plagne, près d’Albertville. Elle est l’illustration de cette jeune génération, le modèle ancien ne fonctionnant plus. Interview.

Un beau métier qui pourrait attirer encore plus de jeunes puisque le gouvernement a annoncé une hausse de 11% du nombre de médecins formés (numérus clausus), soit près de 500 places supplémentaires. Avec des résultats qui forcément se feront un peu attendre, car pour former un médecin, il faut au moins 10 ans.

A savoir encore que depuis quelques jours, un nouveau numéro de téléphone gratuit est disponible pour joindre un médecin généraliste de garde aux heures de fermeture des cabinets médicaux, dans trois régions pour l'instant : Pays de Loire, Corse et Normandie. C’est le 116 117. Un déploiement dans toute la France est attendu d’ici la fin de l’année.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.