Le week-end dernier se tenait à Paris le congrès national de la fédération française de Tabacologie. L'occasion de

faire le point sur la recherche scientifique sur les conséquences du tabac sur la santé, sur la dépendance, sur tabagisme et inégalités sociales…

Beaucoup de communications présentées dont une qui retient toute l'attention: stress et tabac.

Or la réalité est complètement à l’encontre d’une idée communément répandue..

Itw Dr jean-pierre Houppe ,cardiologue à Thionville. Non s'en griller une ne va pas détendre, bien au contraire...

Pour appuyer encore cette idée, une étude britannique vient d’être publiée dans le British Medical Journal, qui évaluait l’état psychique de patients avant et après au moins 6 semaines d’arrêt du tabac, eh bien il a été constaté : moins d’anxiété, moins de dépression, une amélioration de la qualité de vie psychologique..

Voilà pour ceux qui auraient peur d’être angoissés ou tendus s’ils arrêtaient de fumer.

Une bonne Affaire à suivre...

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.