Mohamed Gnabaly

PDG de la SCIC Novaedia

http://www.novaedia.fr/

http://www.fermedespossibles.fr/

Novaedia est une contraction du latin « novae » (nouvelles) et du grec « dia » (qui évoque l’idée du passage, de la traversée et peut-être traduit « à travers »)

Ce nom veut suggérer l’idée d’un mouvement à impulser pour emprunter une nouvelle voie, une nouvelle direction.

En réfléchissant à une solution de service, adaptée aux besoins des entreprises, Mohamed Gnabaly conçoit une offre basée sur les fruits et dont la finalité serait de financer des programmes de solidarité. Il signe alors des accords avec les agriculteurs locaux afin de bénéficier de tarifs équitables, de produits de saison et d’une garantie sur la traçabilité des fruits. __

Un dispositif de jumelage entre les travailleurs handicapés de l’ESAT Pleyel et Novaedia a été mis en place avec succès. __

Novaedia est également à l’initiative du projet de la Ferme des Possibles , un Pôle territoriale d’insertion et de coopération autour de l’agriculture urbaine dans la ville de Stains avec des Etablissements médicaux-sociaux (Esat), associations, collectivités, entreprises et habitants.

Thomas Huriez

Gérant de la société 1083 Borne in France

http://www.1083.fr/

https://www.facebook.com/1083BorneInFrance

Thomas Huriez a relancé en 2013 la fabrication de jeans et de baskets en France avec « 1083 », la marque qu’il a créée à Romans-sur-Isère (Drôme). Son entreprise, qui utilise des produits locaux, jongle avec tous les codes de la nouvelle économie, collaborative, numérique, locale et circulaire. Pour lui, le « made in France » est à la fois éthique et économique.

1083 km, c’est la distance exacte qui sépare les deux villes les plus éloignées de l’Hexagone : Menton, dernier poste avant l’Italie, cerné par les Alpes et la Méditerranée, et Porspoder, à l’extrême pointe de la Bretagne.

Avant de se lancer, il avait visité le musée de Nîmes, ville où a été inventé le « denim ». Il a ensuite développé la fabrication. Le tissage se fait à Charlieu dans la Loire, la teinture à Sévelinge, non loin de là. La confection des séries est basée à Marseille.

Sur la somme de 89 euros d’un jean 1083, 86 euros sont redistribués en France.

Grâce aux ateliers encore présents à Romans, les chaussures 1083 y sont conçues.

En deux ans d’activités, 20000 jeans et chaussures ont été vendus et 17 emplois créés.

INNOprint 3D

http://www.bpifrance.fr/Vivez-Bpifrance/Actualites/Une-imprimante-3D-geante-pour-construire-de-l-habitat-d-urgence-19036

Les liens

La page facebook des "Carnets de campagne"

Mes Carnets de Campagne

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.