Odile De Korner

Association Bien vivre à la campagne , impasse Saint Eloi 21500 Planay, tel : 03 80 81 40 44

http://bien-vivre-a-la-campagne.over-blog.com

L’association Bien vivre à la campagne a été créée le 23 octobre 2000 dans le Châtillonnais, à Planay en Côte d’Or, pour répondre aux inquiétudes des habitants lors d’implantation d’élevages porcins intensifs. Les projets, contraires aux habitudes du pays et incompatibles avec la géographie du terrain (plateau calcaire), ont fortement mobilisé et en conséquence, certains ont échoué.

L’association est active sur de nombreux fronts : contre l’élevage industriel, pour préserver la qualité de l’eau, pour la reconnaissance et la protection de la richesse du Lac de Marcenay. Du 2 au 24 juin dernier une équipe de 50 spécialistes du MNHN s’est rendue au lac de Marcenay pour une série d’inventaires. Plus de 700 espèces ont été répertoriées.

Afin de contribuer à la préservation de la ressource en eau, l'association Bien Vivre à la Campagne a lancé une « étude bilan » sur l'eau dans le nord Côte d'Or. Cette étude s’appuie sur les résultats du contrôle sanitaire de 2013 : résultats publics et qui sont publiés par l’Agence Régionale de Santé (ARS). Elle permet de mesurer le nombre de non conformités, leur nature et les traitements curatifs et préventifs apportés.

Nicolas Thibault

Président de La FACT ouFabrique d’Action Culturelle de Terrain

https://www.facebook.com/groups/87582706668/

http://lafact.jimdo.com

Rue de l’hôtel de Ville, 21350 Vitteaux

L’association a été créé dans l’utopie de générer une autonomie culturelle concernant le spectacle vivant dans un territoire où il n’y en avait pas ( canton de Vitteaux).

Ce sont l’énergie commune et l’aide de nombreux bénévoles qui permettent avec peu de moyens d’accueillir et de diffuser des spectacles de qualité souvent « gros budget » à moindre coût et de rendre possible le soutien de créations locales et bourguignonnes.

Réseau Jardins et santé

http://www.jardins-sante.org/

En 2008, le réseau dont le siège est à l'Ecole Nationale d'Horticulture de Versailles a favorisé l'ouverture de jardins thérapeutiques. Ces jardins s'installent dans différents lieux comme les maisons de retraite, les hôpitaux ou les Ehpads et ils sont encadrés par une organisation de plusieurs comités dont un conseil scientifique pour la recherche clinique. Martine-Claire est l'animatrice du réseau Jardins et santé de Bourgogne qui comprend déjà 20 sites dans les quatre départements qui composent la région.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.