Au programme : "TELA" le réseau des tiers-lieux creusois, un programme d'accessibilité de la forêt pour tous les publics y compris les plus empêchés en forêt domaniale de Chabrières, et enfin "L'Escuro", un Centre Permanent d’Interprétation de l’Environnement creusois.

Les interviews :

Puis direction un Centre Permanent d’Interprétation de l’Environnement, le CPIE des pays creusois : l’Escuro. En France on compte au total 79 associations de ce type, installées dans dans 63 départements. Composées de bénévoles et de salariés (le centre creusois emploie 14 personnes par exemple), ces associations ne font pas seulement une lecture (une interprétation de leur environnement naturel), mais ils agissent à différents niveaux. Par de l’information, de la formation et des actions concrètes. S’il y a un sujet fragile actuellement, c’est la gestion de l’eau dont le CPIE de l’Escuro s’est emparé en travaillant avec le monde agricole sur les pratiques alternatives qui n’épuisent pas ou moins les ressources et avec les habitants sur la gestion de la consommation de l’eau. Actuellement l’association achève la création d’un jeu afin d’aborder les problématiques du gaspillage alimentaire avec les plus jeunes. Ce jeu de rôle part d’une maquette 3D, d’un plateau de jeu par rôle (et donc par joueur), de cartes action, de dés et d’une poubelle de mesure du gaspillage. Chaque joueur ou groupe de joueurs incarne un acteur de la filière agroalimentaire. La diffusion du jeu devrait se faire dans les premiers mois de 2021 autant à destination des familles que des professionnels de l’éducation et du milieu associatif. 

L'équipe
(Ré)écouter Carnets de campagne
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.