Les carnets sont dans l’Allier cette semaine. Ce département majoritairement rural a lui aussi son désert médical.

A Figanières, dans le Var, le manque de médecin est aussi problématique
A Figanières, dans le Var, le manque de médecin est aussi problématique © Maxppp / Philippe Arnassan

A l’image d’autres collectivités, le conseil départemental a son dispositif propre titré Wanted. Ce n’est pas la traque des hors-la-loi dans un hypothétique western, mais une chasse aux toubibs dans les steppes rurales. Wanted c’est donc une bourse d’études (on aurait pu appeler cela « la bourse et la vie ») attribuée à chaque candidat intéressé au cours des 3 années d’internat, soit 700euros/mois la première année, 1000 la deuxième et 1500 la dernière. Au total 38 400 euros, pour être précis, en échanges desquels le jeune diplômé s’engage à exercer à la campagne pour une durée de 6 ans minimum. Le principe déjà appliqué ailleurs n’est semble-t-il, pas concluant, peut-être en sera-t-il autrement dans l’Allier.

Aujourd’hui nous allons insister sur l’extrême utilité des lieux de vie et d’accueil qui suivent des enfants et adolescents dépendant des services sociaux. Dans une ferme de l’Allier, la ferme aux animaux, 7 salariés accompagnent toute l’année 5 jeunes particulièrement abîmés par la vie. Le travail fourni par ces professionnels est remarquable. Exemple avec Christine Lariveau, éducatrice à la ferme des animaux.

La population de Dompierre sur Besbre est multipliée par 5 lors des rencontres Cinéma-nature. L’association organisatrice de ce festival, cistudes et Compagnie, vient d’ouvrir un étrange café associatif, Le Caquetoire. Isabelle Lardot présidente de l’association interviendra dans la seconde partie de ces carnets.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.