Sensibiliser les publics sur des thématiques d’actualité. La formule revient sans cesse et est menacée d’usure.

Alors pour lui donner une autre version et une autre réalité,  l’association Clim’actions Bretagne sud qui « sensibilise » les  habitants aux conséquences du changement climatique, vient d’éditer le  guide de l’écolocal du Morbihan (ça se passe là-bas). Le résultat est  impressionnant : 376 pages, 800 adresses, agriculture, habitat,  mobilité, éducation, énergie, tout y est ou presque. Un travail de  recensement et de mise en page impressionnant. Si tous les  départements s’y mettent, on va remplir une bibliothèque. En attendant  vous allez pouvoir remplir votre sonothèque avec nos deux porteurs de  solutions du jour. 

1er invité de ces Carnets, Léon Passuello co-créateur d'Iliens, première liaison maritime régulière entre Quiberon et Belle-Ile. Puis nous rejoindrons Damery Prache, fondateur du Comptoir Junasol, commerce de proximité à Junas dans le Gard qui propose des produits et des services de qualité, en privilégiant les circuits courts

Il suffit  d’écouter les réactions des habitants du quartier de Recouvrance à Brest  et on comprend que Baptiste Davout, auditeur et correspondant des  carnets, a vu juste. Son projet était d’implanter un service encore  inédit à cet endroit : un café-librairie solidaire. Il a pris le nom de  Sapristi, expression digne d’une bande dessinée que notre jeune créateur  semble affectionner. Et puis, il y a l’effet de surprise devant une  formule qui se veut effectivement solidaire. Après des dizaines de  collectes de livres et de dons par centaines, Baptiste et sa petite  équipe ont pris soin de sélectionner et de présenter leurs milliers de  livres proposés aux prix les plus bas possibles. Mais le projet de  Sapristi ne s’arrête pas à du bon roman à 2 ou 3 euros, puisqu’il  prévoit d’ouvrir la boutique aux produits de petite restauration et à  des événements associatifs et culturels toujours sous la bannière de la  solidarité. En dernier lieu, le programme inclut l’emploi de 3 personnes  en situation de handicap et de prendre à plus ou moins brève échéance  un statut d’entreprise adaptée. Face à de tels enjeux, la ville soutient  le projet de Baptiste qui ne manque pas  de courage en ce moment pour  se lancer dans une telle aventure. Pour devenir partenaire du projet ou faire don de livres il suffit de cliquer ici

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.