Pour cette dernière journée de la semaine nous allons circuler entre Nantes, Le Mans et la commune de Nages dans le Tarn, village étape du jeu des 1000 euros.

A Nantes, c’est une idée  surprenante qui est née dans la tête de Sandrine Vergnory-Mion, qui sera  notre invitée tout à l’heure et qui est designer textile : Créer une gamme de chaussettes dont chaque paire vendue sera doublée d’une paire donnée à des associations d’aides aux sans-abris.  C’est ainsi qu’est née la marque Bonpied, sous-entendu bon œil au nom  de la bienveillance. 

Mais tout d’abord au Mans nous attend Clément pour nous détailler un programme de transformation d’une friche industrielle en espace multifonctionnel. Clément Szczuczynski, est le premier invité de ces Carnets et nous présente le Hangar Créalab.

Nous recevons régulièrement des nouvelles d’un réseau qui a le don de nous plaire : Le RTES, le réseau des collectivités Territoriales pour une économie solidaire. Constitué de plus de 130  collectivités (conseils régionaux, départementaux, métropoles,  intercommunalités et communes), ce réseau est né de la volonté de chaque  composante d’échanger les bonnes pratiques, comme on se prend à le dire, dans la mise en place d’une économie sociale et  solidaire dans les territoires. Pour ce faire, le RTES produit des  publications sur les initiatives locales, les valorise auprès des  institutions nationales et aide au transfert de ces pratiques d’un lieu à un  autre.  Dans le contexte actuel de toutes les urgences, climatiques, énergétiques et sociales, le réseau propose cette année un  kit « municipales », soit un ensemble d’outils dont pourront s’emparer  les futures équipes municipales à l’issue des élections de mars  prochain. Cette boîte à outils informera les élus sur les moyens de concrétiser une économie sociale dans leur sphère  d’action (animation territoriale, création de SCIC, accès au foncier,  commande publique etc…). Chaque personne ou collectif intéressé peut  s’inscrire auprès du RTES afin de faire connaître les exemples concrets qui lui sont proches.

Par ailleurs le réseau a contribué à la création du Pacte pour la Transition. Depuis mai 2019 des collectifs locaux ont établi un programme de 32 mesures qu’ils souhaitent soumettre aux  candidats des élections municipales qui relèvent du soutien aux associations (ouverture de locaux et création de tiers lieux), étendre  le principe de monnaies locales complémentaires, financer la valorisation des déchets ou encore multiplier les achats publics responsables. 

Thèmes associés
(Ré)écouter Carnets de campagne
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.