Les clichés ont la vie dure et nous tentons de les remplacer par des idées solidaires. Nous allons donc à nouveau rectifier les a-priori qui pourraient planer sur la ville de Vichy

La ville thermale est également une ville qui s’ouvre aux autres, et en l’occurrence aujourd’hui aux migrants en provenance des pays meurtris. Nos confrères du Parisien avaient publié un dossier il y a quelques semaines, sur cet attachement de personnes, de particuliers à se porter volontaire pour héberger des demandeurs d’asile. Depuis peu à Vichy une association collégiale s’est constituée afin d’accompagner les exilés, demandeurs d’asile ou réfugiés dans l’Allier. Réseau Vichy solidaire, c’est son nom, offre aux nouveaux venus un peu plus qu’un toit : de l’apprentissage du français, du jardinage et même de la musique dans une formation unique dans son genre, un composé des humanités échouées à cet endroit : le Soudan Célestins Music. Rien que ça. Présentation par notre correspondant et confrère, Pablo Aiquel. Cette démarche est à lire dans les pages numériques de La Vie.

Réseau Vichy Solidaire, Pablo Aiquel, 24 rue Forestier, 03200 Vichy. Tél : 06 45 90 06 98.

Mail : reseauvichysolidaire@gmail.com

Et puis, comme cela devient une habitude, nous allons présenter dans le second temps de ces carnets un projet coup de pouce, mais dans la voix d’une des intéressées : Aurélie Carat. Le projet porte sur la production de haies fruitières entretenues sur les principes d’une permaculture. Adresse de contact: sebastien.cleenewerck@live.fr

Jeunes lycéens, lauréats italiens du master des talents, cherchent stages linguistiques d'été dans une association en France :

contact: ohlabellelangue@gmail.com

Une dernier rendez-vous dans la Loire : 4 mars: opération J'aime la Loire propre. L’opération « J’aime la Loire Propre » est à la base de « Fleuves et Rivières Propres ».

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.