Nous poursuivons notre traversée de l’Aude avec aujourd’hui une initiative très originale.

Pardonnez-moi d’insister, mais ce que vous allez entendre avec Joëlle Chalavoux, co-présidente de l'association 3.eva, seconde invitée de ces carnets, est tout à fait exceptionnel : la mise en place d’un revenu de transition écologique dans la Haute Vallée de l’Aude. 

Mais tout d’abord nous appelons notre première correspondante pour une autre initiative toute aussi originale, décidément. Sylvie Sagnes, présidente de l'Ethnopôle Garae, groupe Audois de Recherche et d'Animation Ethnographique est la première invité de ces Carnets.

Je ne pouvais pas trouver meilleure transition aujourd’hui avant d’appeler Joëlle Chalavoux que de parler d’un festival qui s’insère dans le limouxin  là où s’élaborent des coopérations économiques importantes : il s’agit du Festival Virtuosi créé en 2007 à Castelreng à la suite d’une masterclass de violon . Pendant 3 ans des concerts ont été donnés dans le village et à Limoux avant de s’étendre les années suivantes dans plusieurs villages de la vallée. En 2016 une association « festival Young Virtuosi en Limouxin » voyait le jour avec son équipe co-organisatrice d’origine britannique dont le chef de chœur William Hedley qui a pris la direction artistique du festival en 2018. Il est par ailleurs directeur musical de l’ensemble des chœurs du Lauragais. Dédié aux instruments à cordes, le festival s’est ouvert à d’autres instruments et il propose également des concerts lyriques durant le mois de juillet. Joëlle et Eve, correspondantes du jour et bénévoles de l’association, précisent que le programme  est animé par de jeunes interprètes venus de toute l’Europe. Les objectifs de l’association sont de partager la musique avec le plus large public en apportant de la qualité aux habitants de la campagne et de donner l’opportunité aux jeunes musiciens et chanteurs de se produire sur scène. De nombreux jeunes ont depuis leur passage dans ce limouxin intégré de grandes formations en particulier l’orchestre philharmonique de Radio France. Comme la population locale est bien servie en matière de musique, ce festival est complémentaire du festival de cuivres limouxin. Ce dernier, dans cette terre très british, a pris le nom de Limoux Brass Festival. Il aura lieu du 29 avril au 3 mai avec pour marraine l’euphoniumiste Hélène Escriva. 

Thèmes associés
(Ré)écouter Carnets de campagne
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.