Comme prévu nous abordons cette semaine le département du Bas-Rhin, le plus peuplé des deux départements d’Alsace et le plus étendu des deux avec en point d’orgue la capitale régionale et européenne de Strasbourg.

C’est pourtant ailleurs que nous allons appeler nos deux 2 interlocuteurs. Le premier à Wasselone pour l’excellente idée qui a présidé à la création de la SARL Sinergy, le second en vallée de la Bruche au cœur d’un patrimoine industriel abandonné, témoin d’une métallurgie conquérante du 19ème siècle. L’association s’appelle Lamineur comme le laminoir qu’elle souhaite sauver de l’oubli. Pour contacter l'association écrire à associationlamineur@laposte.net

Je comprends l’agacement d’un grand nombre d’entre vous de subir des projets polluants au cœur de vos territoires de vie, à plus forte raison lorsque ceux-ci sont labellisés, parc naturel régional ou parc national, zone natura 2000 ou zone humide ou corridor écologique. Exemple mentionné par une auditrice exaspérée, Evelyne, le parc naturel régional des Vosges du Nord, réserve de Biosphère, un site thermal, une source d’eau minérale et un site d’enfouissement d’amiante ultime. Cherchez l’erreur. Première victime, mais n’est-elle pas également coupable, la belle commune de Niederbronn-les-Bains, 4400 habitants au pied des Vosges du nord, un petit joyau d’architecture et des activités écotouristiques associées à sa station thermale. Coupable, la commune ? Oui, comme d’autres dans des cas de pollution annoncée similaires. Des emplois et un afflux financier supplémentaires adossés au projet suffisent largement à convaincre les élus. Responsable mais pas coupable, une entreprise familiale qui emploie plus de 200 salariés et qui dans ses différentes activités fait du désamiantage et du recyclage de matériaux de constructions. Elle s’appelle Sotravest et on ne va pas pour autant lui jeter la pierre ou le parpaing. Dommage que sur la page de sa plateforme de recyclage, l’amiante n’apparaisse pas (béton, concassés, enrobés, sable, graviers et 3 points de suspension). Ce qui est très dommageable dans l’histoire, c’est qu’une solution innovante pour éradiquer tout déchet d’amiante a été mise au point par la société Neutramiante et le groupe de De Dietrich Process System dont le siège est à Niederbronn-les-Bains. Quant à Evelyne, elle est membre de l’association de protection de la nature, Héron et là-bas ça tourne pas rond.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.