Les Carnets sont toujours en Dordogne.

A  la limite du Périgord vert, du Limousin et de la Charente, voici le village de  Bussières-Badil, 400 et quelques habitants, qui fait exploser sa  démographie le temps d’un marché vieux de 42 ans avec sa foire des  potiers. Chaque année ce sont entre 8000 et 10000 visiteurs qui déambulent dans les rues du village le temps de rencontrer les dizaines de  céramistes venus de toute la France et d’Europe. Populaire ou  contemporaine, la céramique s’expose de multiples façons et fait même  l’objet de performances comme la création d’une sculpture monumentale. Une occasion pour signaler que cet événement a essaimé en France avec pas moins  de 200 marchés de potiers calqués sur l’événement  périgourdin. Cette Foire des Potiers qui aura lieu du 10 au 13 mai est organisée par  l’association « Quatre à Quatre », adhérente du collectif national des  céramistes qui regroupe plus de 750 ateliers et 20 associations  régionales.

Patrice  Reduron est à l’origine de Randoland, un concept de découverte ludique en famille du patrimoine des régions. La Dordogne est le premier  terrain d’application de son invention. Il va s’en expliquer dans un  court instant. 

Philippe Noël vit dans la Dordogne elle aussi rurale, une  ruralité qui parfois innove en s’ouvrant aux familles réfugiées. Les premières arrivées chez lui à Chenaud, ont été  irakiennes. Grâce à son association Ami24ouest, on va découvrir que  l’espoir est parfois au bout du chemin…de la campagne.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.