Pour cette dernière édition dans le Lot-et-Garonne, j’ai encore de nombreuses découvertes à vous faire partager à commencer par Medicoop qui est un réseau d’une trentaine de coopératives de services dans le domaine du médico-social.

La première Medicoop est née en Gironde en 2013 grâce à des associations du secteur du handicap avant que d’autres coopératives voient le jour partout en France. Celle du Lot-et-Garonne à Tonneins a été fondée plus récemment en 2017.  Organisée en SCIC, elle emploie plus de 175 personnes qui interviennent  auprès des personnes âgées, des personnes handicapées et de la petite enfance. Sa particularité est d ‘être à but non lucratif  et de soucier de ses salariés qui pour la plupart sont employés en  intérim. Ce qui pourrait être synonyme de fragilité voire de précarité,  se transforme ici en souplesse d’emploi, en salaire attractif, en variétés des services et en confort de ses sociétaires qui  peuvent faire valider leurs acquis d’expérience. 

En un an le Hang’ART, restaurant solidaire d’Agen, s’est construit une étonnante réputation. La recette de cette réussite sera donnée par sa créatrice Elodie Sauvage Ferezin, mais vous pouvez aussi trouver des indices dans l’article que Laurent Grzybowski lui consacre dans les pages  numériques de La Vie

Dominique Renouf est elle aussi bien connue pour son bateau-hôtel solaire, premier du genre à naviguer sur le Lot. C’est à une flotte de 10 bateaux solaires et écologiques qu’elle s’attaque désormais. Elle nous en parlera dans la seconde partie de ces carnets.

L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter Carnets de campagne
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.