Nouvelle journée dans la Nièvre en Bourgogne-France-Comté, département typiquement rural qui tente de se forger ses propres outils et solutions face aux problématiques qui hantent les campagnes à commencer par celle de la santé.

Ici, la désertification médicale n’est pas un vain mot (mais un vrai mal).  Aussi depuis 2016, le département propose des bourses aux étudiants de médecine et aux médecins étrangers  avec la garantie d’exercer sur ce territoire. Le pari n’est pas gagné et  il porte sur 30 bourses attribuées d’ici 2021. Il faut savoir que le  nombre de médecins généralistes est passé de 182 en 2006 à 142 en 2017.

Certains pays tentent d’autres solutions qui s’intègrent à un plus vaste  programme baptisé les Villages du futur comme celui se concrétise dans l’ancien canton de Lormes. Ce programme s’appuie sur les défis du monde  pour avancer la carte d’une ruralité moderne, connectée, intergénérationnelle et accueillante. Exemple avec les pratiques engagées sur ce bout de  territoire morvandiau avec Fabien Bazin, vice-président de l’association de développement du canton. 

Exemple frappant de la déshérence éprouvée par des communes rurales, la disparition des espaces publics,  cafés ou commerces. A Saxi-Bourdon, des habitants ont créé leur café  associatif, le Saxi-zinc, représenté par notre seconde invitée,  Catherine Rameau. Les horaires du Saxi-Zinc : jeudi, de 18 h 30 à 21 h 30, à la salle des fêtes.

Solidarité migrants du haut-nivernais

L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter Carnets de campagne
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.