Dernière page de cette semaine spéciale avec une nouvelle initiative en provenance des Hautes-Pyrénées où nous rejoindrons Le Jeu des 1 000 euros tout à l'heure.

Coup de pouce

Profitant du temps des résolutions, qui peuvent être solidaires, en ce début d'année, mentionnons L'Auberge des Migrants, à Calais. Cette association, fondée en 2008, demeure l'une des plus importantes plateformes humanitaires des Hauts de France. Chargée d'apporter une aide matérielle et alimentaire aux migrants (ils étaient 500 à Calais le mois dernier), l'association a mis en circulation un fourgon customisé baptisé "le good vibes info bus", équipé d'un routeur wifi capable de recevoir une centaine de connexions simultanées. Une campagne de soutien est en cours depuis le lancement de l'opération.

Les invités du jour

  • Sylvie Calvez du magazine Villagenous fait partager un des dossiers du dernier numéro de son trimestriel "Vivre de l'artisanat d'art".
  • David Liagre, secrétaire médical et propriétaire d'un château voué à disparaître sans l'aide des habitants et l'obstination de ce passionné d'art et d'architecture. Épaulé par l'association Gardères 1723, ce château de Gardères est devenu le cadre de manifestations culturelles, associatives ou nationales.

Et aussi

Aucune initiative solidaire ne doit être négligée, même si elle fait figure de goutte d'eau dans l'océan des actions positives. Nous vous proposons de porter votre attention sur une toute jeune association, née en juillet 2017 et qui a pour nom Prêt du cœur. Destinée à des sans domicile fixe en voie de réinsertion, l'association a pour ambition de casser le cercle vicieux et d'ouvrir un cercle vertueux selon lequel chaque personne aidée aura pour mission d'aider à son tour. Prêt du cœur s'inscrit dans les aides au retour à l’emploi grâce au micro-crédit, mais elle propose d'autres services non-négligeables. Elle se présente en effet comme une couveuse de projets en suivant la personne de la création de son emploi jusqu'à l'acquisition d'un logement et ce en collaboration avec d'autres structures d'aide locales. Trois phases sont comprises dans ce parcours de retour à la vie stable et au travail : un accompagnement, un financement et un suivi dans la création de l'entreprise. Une condition : la personne aidée, lorsque son entreprise exigera une nouvelle embauche, recrutera quelqu'un issu d'un même parcours de retour à l'emploi.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.