Dernière édition dans la Drôme avant de poursuivre notre route la semaine prochaine en Ardèche.

Yoan  a dénoncé son père par un courrier récent. Son pater fait partie du collectif d’habitants des baronnies qui ont créé en 2016 une société à actions simplifiées, Centrales villageoises sud baronnies. Le collectif qui couvre une trentaine de communes et qui compte plus de 60 citoyens actionnaires, permet l’équipement en photovoltaïque de toitures de bâtiments publics et de maisons de particuliers. Surtout ce collectif se greffe au réseau des centrales villageoises dont la première expérimentation avait été menée dans un parc naturel  régional de Rhône-Alpes et qui s’étend aujourd’hui un peu partout en France avec un actif de 179 installations en service.

Dans les innovations drômoises, nous retenons celle de la conserverie mobile et solidaire partie de Romans sur Isère comme va l’expliquer Jean-Marc  Noirault que vous retrouvez aussi dans l’article de La Vie en version numérique. 

Puis une mention spéciale pour un père de famille qui répond au besoin d’aide des personnes handicapées en fondant l’association de l’autisme et du handicap : il s’appelle Lionnel Gavard

L'école cartoucherie animation solidaire, première école professionnelle solidaire formant au métier d'animateur 3D.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
(ré)écouter Carnets de campagne Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.