Dernier tour d'horizon des initiatives en Dordogne

Première  étape, Saint Amand de Belvès, dans le Périgord noir. Une ferme inhabitée au  centre d’un domaine de bassins et de forêts. En 2008 un jeune  écoconstructeur, Benoît y pose ses valises. Son premier objectif modeste  est de créer une ferme qui permette l’autonomie alimentaire. Carmen le rejoint en 2013 et la Ferme de Cagnolle, c’est son nom, prend  une autre tournure. Plus d’un hectare de production maraîchère  labellisée AB. L’arrivée de moutons et la plantation d’arbres fruitiers  vont faire le reste. Aujourd’hui la ferme est un lieu de référence en matière de permaculture et d’agro-écologie. On peut y  séjourner, mais aussi donner un coup de main au jardin et surtout se  former auprès des intervenants professionnels invités à partager leurs  connaissances. 

C’est  dans ce même pays qu’est né un projet surprenant d’accueil de personnes handicapées mentales dans un domaine agricole. Le projet  soutenu par l’association Les Bonnes Bouilles de Bouillac  est présenté  aujourd’hui par Jean-Pierre Servoir. En parallèle je vous conseille la  lecture de l’article que notre confrère de La Vie, laurent Gibowski, lui consacre dans les pages numériques du  magazine. Ensuite, direction le Périgord Vert, pour rencontrer Eric  Novion qui préside la seule AMAP de ce pays à Payzac.

Une association de développement rural agricole : La Maison des Paysans Dordogne

Persuadés que les  solutions éco-responsables peuvent et doivent être produits sur le sol  de l’Union Européenne avec des matières premières locales, Natur’Concept  s’est rapproché en février 2016 de la société KarTent aux Pays-Bas. KarTent est une tente en carton destinée en premier lieu aux festivals pour lutter face aux tentes en nylon laissées sur place 

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.