En raison d’un appel à la grève émanant d’une organisation syndicale représentative de Radio France, nous ne sommes pas en mesure de diffuser l’intégralité de nos programmes habituels. Nous vous prions de nous en excuser.

Pour cela ils ont choisi un lieu, une friche industrielle de plus de 1200 m2 et ont décidé d’en faire un lieu d’ouvertures(s) pour l’expérimentation de processus créatifs.. Ça veut dire partager des espaces de travail, des outils et des compétences. Le tout a bonne figure et s’appelle le Hangar Créalab. Notre guide sera Clément Szczucynski, responsable de communication  du Hangar Créalab au Mans.

Mais tout de suite place à un homme de parole, de voix et d’écriture, slameur le soir et animateur d’ateliers d’écriture le jour. HDW pour le slam et Alexandre Sepré pour les ateliers. Je vous conseille l’article que Laurent Grzybowski consacre à cet artiste dans les pages numériques de La Vie.

La lettre de Jean-Claude envoyée le 15 novembre dernier nous réserve quelques détails qui agitent la métropole du Mans depuis quelques années : le projet de zone commerciale de Béner. Nous sommes au sud du Mans sur un site de 21 hectares déjà bien saigné par le tracé de routes et qui devrait accueillir quelques grandes enseignes ainsi que leur cohorte de services associés à commencer par des parkings géants. Une manne de 600 emplois disent les promoteurs et la garantie d’un carnet de commandes bien rempli pour les entreprises de construction de la région, un saccage de surfaces aisément cultivables disent les opposants comme Jean-Claude, notre correspondant et président de l’association « Les Riverains et les amis de Béner ». A l’heure où les grands projets de bétonisation sont petit à petit abandonnés, celui de Béner relance la course effrénée aux grandes surfaces de la consommation et à l’écrasement des commerces de proximité. Depuis 5 ans que les débats ont lieu, l’association a pris le parti de cultiver un jardin de 500m2 à proximité du futur projet. Les légumes et fruits qui sortent du jardin sont distribués aux associations caritatives du pays dont la belle association, un repas pour tous, qui offrent sur les places publiques des repas chauds aux personnes démunies. Sur sa page Facebook, vous trouverez une liste de produits et d’articles d’hygiène qui seront donnés aux gens de la rue. 

Thèmes associés
(Ré)écouter Carnets de campagne
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.