Nous allons demeurer 3 semaines en région Bourgogne-Franche-Comté par l’intermédiaire de trois départements, la Côte d’or, la Haute-Saône et à partir d’aujourd’hui, la Nièvre.

La Loire qui sillonne le sud du  département en séparant la Sologne bourbonnaise qui descend vers  l’Allier, des collines du nivernais au centre du département. La Puisaye au nord qui s’évade vers l’Yonne et le parc régional du Morvan à l’Est. Riral à souhait avec ses 213 000 habitants ce qui confère une densité basse de 31 habitants au kilomètre carré. Ce qui devrait être un désavantage, devient une raison première d’attirer de nouvelles populations vers ce territoire. D’ailleurs le département affiche sa volonté d’être un animateur des solidarités  territoriales et un acteur du développement local. Au-delà du slogan qui pourrait rester très politique, nous verrons que des applications concrètes parfois très expérimentales sont en cours à  cet endroit. Deux premiers exemples aujourd’hui avec le Musée des nourrices et des enfants de l’assistance publique qui est plus un  tiers-lieu qu’un banal musée. Présentation par Marion Blanc. 

Et puis la Nièvre, terre d’innovation numérique avec  l’association Piqo qui produit le plus petit ordinateur à logiciel libre  au monde, le moins gourmand et le moins cher. Si si c’est possible avec  Emilien Court, second invité.

Un agriculteur d'Oulon, dans la Nièvre, a été séduit par un tout nouveau  concept venu d'Allemagne : le poulailler roulant. Telle une caravane,  le poulailler est mobile et autonome.

L’Œuf qui roule, ferme de Marolles, 58700 Oulon, 06 81 49 99 97

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
(ré)écouter Carnets de campagne Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.