Cette édition se déroule entre Indre-et-Loire, département fil conducteur de la semaine et Belfort où nous rejoindrons Pauline Gillard, responsable pédagogique des jardins suspendus de l’école d’art de la ville.

C’est la première fois en France qu’une telle école propose à ses étudiants des ateliers d’initiation à la botanique et au jardinage. Ce programme d’écologie appliquée a bénéficié du soutien de la Fondation de France. Rendz-vous donc en seconde partie de ces Carnets avec Pauline Gillard, responsable pédagogique des jardins suspendus de l’Ecole d'art de Belfort.

Mais tout d’abord en Indre-et-Loire nous prenons la route à bord d’un instrumentarium ambulant présenté par son créateur, Guillaume Vichery.

En octobre dernier, le département d’Indre-et-Loire organisait son 6ème Markethon. Cette opération coup de poing consiste à réunir des demandeurs d’emploi pendant une journée et de leur ouvrir les portes des entreprises afin de collecter des offres d’emploi et de stages. Les participants visitent les entreprises et partagent à l’issue de celle-ci les informations auprès des autres demandeurs d’emploi inscrits à ce drôle de Markethon. Des opérations équivalentes sont d’ailleurs proposées par d’autres collectivités dans différents départements. Lors de cette journée en Indre-et-Loire près de 1800 entreprises ont été rencontrées et près 740 intentions d’embauche ont été comptabilisées. Le principal acteur de cette course à l’emploi est une association bien connue dans le paysage local, l’association Pise, qui depuis 1999 accueille et accompagne en individuel et en collectif des jeunes et des adultes dans leur parcours vers l’emploi. Pise propose en parallèle un vivier de compétences aux entreprises. Pise accueille sans rendez-vous les demandeurs d’emploi  âgés de plus de 26 ans et habitant le Val de L’Indre à sa permanence. Pour les 16-25 ans qui ne sont plus scolarisé, c’est la mission locale qui prépare les jeunes candidats à la rencontre avec les employeurs locaux. Les actions de Pise ont gagné une efficacité grâce aux partenariats que l’association a tissé avec le Conseil départemental, le conseil Régional, la Dirrecte, L’ATS, association de services à domicile ou le groupement des acteurs économique du Val de l’Indre.  Pour comprendre l’acronyme PISE, il faut entendre Point Information Service Emploi. 

Thèmes associés
(Ré)écouter Carnets de campagne
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.