Quatrième journée à l’île de la Réunion. « Réunion » comme le titre de cette chanson de Claude Nougaro destinée à une bien-aimée éloignée mais désirée comme une île.

Chaque nuit loin de toi la nuit me fait gémir. Chaque jour loin de toi le jour se lève à peine. Sans toi c'est un exil, c'est une île Sainte-Hélène. Ô ma lointaine longue à venir. Invente moi encore une île mauricienne. Une Réunion pour nous unir.

J’aime cette idée simple et presque naturelle de l’île qui unit. L’éloignement présente toutefois des désavantages à l’image de cette région de la Réunion éloignée de 10 000 kilomètres du centre des décisions administratives et encore centralisées. C’est souvent de ce fossé que naissent des initiatives, certaines modestes, d’autres plus ambitieuses.

Modeste, est celle tenue par Sébastien Ladrange, créateur de la Miellerie Biodynamique de Marla sur les hauteurs de l’île dans le cirque naturel de Mafate.

Plus ambitieuse, l’association Eco Manifestation Réunion propose à l’ensemble de la population des solutions en matière de gestion des déchets. Sa fondatrice, Pauline Chantrelle, sera notre seconde invitée.

L'association réunionnaise Rive Océan Indien, dédiée au combat contre le VIH

Association Kaz Maron et les journées Bwa d'Koulèr à la Saline les hauts, 8 et 9 septembre

CAUE de la Réunion: inventaire participatif des arbres remarquables de l'île

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.