Dernier tour d'horizon des facteurs de bonnes idées en Vendée.

Deux  secteurs d’initiatives sont privilégiés dans cette édition : d’abord  l’action sociale itinérante à la rencontre des habitants et ensuite la  gestion des déchets et leur revalorisation. A propos des déchets, des  habitants des côtes à commencer par celles du Morbihan constatèrent des quantités énormes de déchets sur les  plages. Devant l’ampleur des dégâts, une association avait été  constituée en 2014 sous le nom de « Les mains dans le sable ». Une  antenne fut ensuite créée dans le Finistère en 2016, pus en Charente Maritime et en Vendée en 2017. Pour vous donner un ordre d’idée, les 11  sorties de la saison 2017-2018 dans le Morbihan ont réuni 977 participants et le ramassage de 2758 kilos de déchets en tout genre.  Contrairement à une idée reçue, l’association a constaté que les débris collectés n’étaient pas abandonnés par les usagers, mais  provenaient majoritairement de pollutions locales et récurrentes. C’est  un tantinet inquiétant et ce n’est pas facile de mobiliser le public à  partir d’un tel constat. 

De  recyclage, il en sera question tout à l’heure avec Michèle Emma Kupfer, bénévole du Tri-Porteur (nom bien trouvé) à  Fontenay-le-Comte. 

Mais tout d’abord place à cette drôle d’invention  qu’est le café numérique mobile, Germaine. Frédéric Moreau va répondre à  nos questions comme il l’a fait avec notre confrère Laurent Grzybowski dans les pages numériques de La Vie cette semaine.

Fonds de soutien à la création d'entreprises : Vendée Solidaire.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.