Delphine Fernandez

Responsable Communication & accueil des groupes, Centre agroécologique Les Amaninshttp://www.lesamanins.com/http://seminaires.lesamanins.com/ Un lieu unique, qui regroupe une ferme, un centre d’accueil, et une école primaire

Des bâtiments ont été restaurés pour répondre aux fonctions écologiques du centre. Production agricole, accueil, hébergement, éducation, sensibilisation, alimentation, échanges… chacune de ces activités s’inscrit dans un lieu éco et auto construit.

Les Amanins est un centre d’accueil et de transmission. Le centre a vocation de pouvoir transmettre des pratiques écologiques et quotidiennes à un public le plus large possible. Que ce soit en vacances, en stage, en forum, en séminaire ou en classe découverte

L’école du Colibri

« Parce que la coopération s’apprend », l’école du Colibri met en œuvre un projet pédagogique permettant aux enfants d’apprendre à vivre ensemble. Elle accueille chaque année 37 élèves du CP au CM2, et est sous contrat de l’Éducation Nationale.

La ferme permet une autonomie alimentaire de l'ordre de 90 .

Willy Rot

Sériciculteur à la Magnanerie de Saillans

www.restaurant-magnanerie-saillans.com

magnaneriedesaillans@wanadoo.fr

http://www.elevage-ver-a-soie.com/

Francis et Michèle COUPILLAUD décident de créer la Magnanerie de Saillans en 1991.

Au cœur d’une plantation de plus de 500 mûriers japonais, c’est l’un des rares sites en Europe dans lequel on puisse découvrir, simultanément, le cycle complet du développement des vers à soie de l’éclosion des œufs jusqu’à la montée en cocon. Elle a également travaillé en étroite collaboration avec l’UNS, unité nationale séricicole de la Mulatière à Lyon.

En 2001, La Magnanerie est reprise par Serge et Claudine MARTINEZ.

En 2009, l’Unité Nationale Séricicole ferme définitivement ses portes et toutes les études effectuées autour du vers à soie disparaissent de France. « La fin du Vers à Soie ».

C’est à ce moment, que Mr et Mme MARTINEZ décident décide d’élargir leur offre en créant sur le site même de la Magnanerie un restaurant.

En 2013 après le départ en retraite de Mr MARTINEZ, la Magnanerie est reprise par ses enfants.

Ce musée vivant est entièrement privé et ne bénéficie d’aucunes subventions

Elle reste encore quasiment le seul lieu en France où l’on perpétue l’élevage du vers à soie mais également le grainage (la reproduction).

Dans un souci de valorisation et d’essor économique, la Magnanerie se lance dans la production, tout en gardant ses visites et son lieu ouvert au public de mai à septembre :

  • La cosmétique : fabrication locale de savons et gel douche à base de soie et de séricine.

  • L’alimentation de reptiles insectivores : le ver à soie est très riche en protéines.

  • Production de fil de soie pour l’industrie du luxe en partenariat avec « Séricyne », entreprise innovante qui crée, fabrique et vend des objets en soie naturelle à Paris

  • Projet de cuisiner et de valoriser la chrysalide pour l’alimentation humaine.

Les chaussures de sport Milémil

http://www.milemil.fr/

https://www.facebook.com/milemilfr/?fref=ts

Les liens

La page facebook des "Carnets de campagne"

Mes Carnets de Campagne

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
(ré)écouter Carnets de campagne Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.