Encore deux destinations et deux initiatives.

L’une en Haute-Savoie  au lycée  Louis Lachenal d’Argonay où Marie-Hélène et une vingtaine de  professeurs ont instauré un principe d’entretiens individuels avec des  jeunes en attente d’écoute, de paroles et de confiance partagée. 

L’autre  nous conduit dans la Suisse normande au relief et paysage si  particuliers pour découvrir l’association Arbres, acronyme de  Association Réseau Bio Responsable Ecologique et solidaire. Tout un  programme.  

Nous  continuons à relayer les initiatives prises par les artistes et les  acteurs de la culture. Voici une structure bien connue dans le paysage  nordiste et dans les Hauts de France pour ce qu’elle porte de créations  en 40 ans d’activités en matière de théâtre musical, d’opéra et de  concerts : L’atelier lyrique de Tourcoing. Créé par Jean-Claude  Malgoire, décédé en avril 2018, cette structure un peu particulière a  toujours défendu son engagement associatif et sa programmation qui veut  toucher tous les publics. C’est François-Xavier Roth, chef d’orchestre,  qui a pris la succession de Jean-Claude Malgoire à la tête de cette  institution si particulière en poursuivant la politique culturelle menée  depuis le début à cet endroit. En ouverture d’une saison qui tourne à  la catastrophe,  François-Xavier écrivait : « l’atelier lyrique doit  travailler avec toute la population dans la construction d’un projet  artistique et citoyen de premier plan ». Hélas, on le sait, plus de résidence tremplin pour les jeunes artistes, plus de créations et de  production avec les nombreux partenaires musicaux de la région. Seule solution : aller prendre l’air. Ainsi durant tout ce mois de février  l’atelier va donner 37 concerts dans 26 lieux de la métropole soit un  marathon sous forme de concerts participatifs auprès d’enfants des  écoles, des personnes âgées en résidence, des personnes hospitalisées ou  des personnes dites éloignées de la culture dans des organismes  sociaux. C’est pour ainsi dire une opération coup de poing avec un  programme personnalisé pour chaque établissement. Du karaoké (si si) de  chan sons populaires, des musiques de films ou des airs célèbres de  compositeurs classiques, il y en aura pour tous les goûts. Merci Monsieur ! 

Petite note  de François-Xavier Roth sur le plan de relance dont vont bénéficier les  organismes culturels : vu ce que l’opéra de Paris va percevoir, il  serait bon de rappeler que la culture n’est pas que parisienne. Et v’lan  

L'équipe
Thèmes associés