Christian Hanser

Journaliste et éducateur, il est le créateur du concept des Cabanes Itinérantes et de la Rêv’othèque

http://revotheque.fr/

Association La Rêv'othèque, 71460 Cormatin

Ancien journaliste, Christian Hanser est allemand. Il a étudié à Londres puis est parti en Afrique du Sud, avant de travailler dans le milieu de l’éducation populaire. Toujours intéressé par les histoires de vie des personnes qu’il rencontre, il a créé en France le concept des cabanes itinérantes.

«Mon objectif était d’ouvrir un espace de détente où chacun pourrait, bien à l’abri, retourner dans l’enfance. » Puis, en novembre 2014, il se lance dans une nouvelle aventure avec la Rêvo’thèque.

« J’ai toujours été un très grand rêveur, et je suis persuadé que les rêves ont une grande place dans notre société », confie-t-il.

La Rêv’othèque est un refuge culturel pour l’art de la sieste, sous le signe des « 4 R » : Ralentir, Rêver, Raconter et Rencontrer.

C’ est une grange aménagée, située sur la place du marché à Cormatin, avec un grand espace détente au rez-de-chaussée, puis des hamacs et jeux à l’étage. Devant, trois roulottes itinérantes sont garées. la Rêv’othèque est un refuge culturel pour l’art de la sieste, sous le signe des « 4 R » : Ralentir, Rêver, Raconter et Rencontrer.

Un concept qui offre, en plus, des week-ends avec spectacles, contes et ateliers artistiques.

Michel Maya

Maire de la commune de Tramayes, membre fondatrice du réseau national des territoires à énergie positive.

www.tramayes.com

michel.maya@ensam.eu

Doter Tramayes de bâtiments moins énergivores a été le cheval de bataille de Michel Maya, maire du village depuis 1995. Et tout a commencé par des mesures simples et peu coûteuses. Dans les bâtiments communaux, des systèmes de régulations de chauffage ont été mis en place, mais aussi des ferme-portes pour éviter les déperditions de chaleur. Tramayes a également mené des travaux d’isolation pour améliorer les performances énergétiques des bâtiments. Ces mesures ont permis à la commune de réaliser 10% d’économies d’énergie.

Mais un virage encore plus marquant a été pris en 2006, lorsque Tramayes a choisi d’abandonner le fioul. Le maire a alors opté pour le bois, la commune étant entourée d’importants massifs forestiers. La chaudière a été conçue pour pouvoir chauffer l’ensemble des bâtiments communaux : la mairie, l’hôpital, l’école maternelle, la salle des fêtes, l’espace omnisports…

Peu à peu, la commune a proposé aux habitants intéressés de bénéficier du système. Aujourd’hui, une quarantaine de logements de particuliers sont raccordés à la chaufferie. Principal consommateur en matière de chauffage, l’hôpital local, doté de 90 lits, a réalisé des économies substantielles en réduisant ses dépenses de 30 % par an.

Charpente Pro

Maisons à ossature bois à Saunières (71)

http://www.bioclimatique-71.com/

Les liens

La page facebook des "Carnets de campagne"

Mes Carnets de Campagne

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.