Quand les étudiants fabriquent entre eux de la solidarité.

Le phénomène est fréquent, mais aujourd’hui il prend une forme  inattendue avec  le collectif Etudiants fantômes qui s’apparente d’abord  à une plateforme de témoignages de détresse vécue par des milliers de jeunes. On eut également retrouver le collectif sur instagram

Autre solidarité à laquelle nous sommes attachés : le spectacle  vivant. Un nom qui est à l’opposé d’une situation qui fait du surplace  quand elle est n’est pas totalement réduite au silence.  Une réaction  type dans cette édition avec la compagnie Ernesto Barytoni dans le  Maine-et-Loire qui répond à sa manière à cette question : comment  rejouer et rendre le sourire aux gens. 

Loïc nous a envoyé un long courrier qui avoue que ses engagements ont été  grandement façonnés par les actions présentées dans les carnets. Merci à  lui. Son  propos nous intéresse car il concerne un  outil encore jamais  présenté ici : les open badges, les badges numériques ouverts.  Définition rapide : ces badges contiennent des informations propres aux  compétences de chacun au-delà des diplômes, formations et autres  marqueurs officiels de son parcours de vie. C’est l’association  Reconnaissance qui est à l’origine de la promotion de ces open badges  qui mettent en relation des acteurs de leur territoire. Depuis sa  création en 2017, 5 collectifs se sont créés. La Normandie en 2017, le  Val de Loire en 2018, la Nouvelle Aquitaine, les Pays de la Loire et la  Bourgogne-France-Comté en 2019. C’est depuis celle-ci que Loïc nous  écrit. L’open badge que l’on peut faire apparaître sur son site, son Cv,  son réseau social est un objet de reconnaissance par ses pairs et donc  par les personnes qui sont animées des mêmes envies. Aussi le projet  baptisé BRAVO-BFC (bravo pour « badge pour reconnaître les aspirations,  les valeurs et les œuvres » est un projet de territoire en région qui  développe cette culture de la reconnaissance. Le programme touche les  plus jeunes en renforçant le sentiment d’appartenance à une société et  donne la possibilité de participer à un projet commun. Ces badges ont  une utilité dans les domaines de l’insertion, là où les compétences sont  les moins visibles. La direction régionale de l’alimentation, de  l’agriculture et de la forêt comme les délégations académiques au numérique éducatif font partie des partenaires du projet. A suivre donc. 

L'équipe
Thèmes associés