Nous sommes dans l’Aisne cette semaine qui comporte dans le sud de son territoire des productions de Champagne, fait que l’on ignore assez souvent.

Ainsi cette partie de l’Aisne produit près de 10% du champagne après  la Marne et l’Aube. Je signale ce fait avant de vous conduire chez un vigneron de Crouttes-sur-Marne qui a inauguré une cave conçue selon la  technique du pisé en terre crue de son domaine. 1er invité de ces Carnets, Michael Courtois, vigneron à Crouttes-sur-Marne qui nous présente sa cave en terre crue

Ensuite nous  découvrirons une maison d’édition assez particulière en pleine campagne  et qui répond au nom de Cours toujours, une bonne façon de nous associer  au monde du livre qui ne demande qu’à être soutenu en ce moment. Seconde invitée de ces Carnets, Dominique Brisson, créatrice des éditions Cours toujours

Nous avons reçu le courrier des amis de Septmonts, association de protection du patrimoine de ce village dont son célèbre donjon du 14ème  siècle et sa vallée de la Crise. Elle porte bien son nom par les temps  qui courent… l’association créée en 1971 a permis de sauver cet édifice  qui semble provenir d’un autre temps et d’un autre monde. Le donjon  ainsi que les murs qui le prolongent sont les derniers vestiges d’un  château dévasté et d’un logis Renaissance bombardé en 1918, édifice qui  fait l’objet lui aussi de chantiers de rénovation. L’ensemble domine ce  village considéré comme l’un des plus beaux de France et il encadre un  parc et un arboretum. Si je vous parle de ce lieu, c’est qu’en temps  normal des visites sont organisées et c’est parce qu’il est chargé de  nombreuses histoires. On retient la plus célèbre qui tient au prénom de  Victor et de Juliette gravés dans la pierre en référence à leurs auteurs  Victor Hugo et Juliette Drouet. Il est dit qu’Hugo, subjugué par  l’endroit, avait projeté d’en faire l’acquisition. La deuxième histoire  concerne une femme d’exception, Kate Gleason. Originaire de Rochester  aux Etats-Unis, Kate Gleason, fille d’un industriel précurseur des   machines-outils modernes, entra dans l’entreprise familiale avant d’être  banquière puis de s’intéresser à la construction. Entre-temps cette  militante des droits des femmes s’engagera dans plusieurs associations  en défendant les suffragettes dans la bataille qu’elles menaient en  faveur du droit de vote. Son parcours est unique également puisqu’elle  fut la première femme au monde à devenir ingénieure. Envoyée en Europe  dans le cadre du développement des affaires familiales, elle fera  l’acquisition d’une partie du château de Septmonts pour lequel elle entreprendra  des travaux de restauration avant son décès en 1933. Je n’ai trouvé  qu’une référence littéraire sur elle qui n’a pas été traduite, Life and  Letters of Kate Gleason paru en 2010

Thèmes associés
(Ré)écouter Carnets de campagne
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.