Les Carnets traversent encore aujourd’hui le département du Puy-de-Dôme, territoire riche en traditions.

Je pense tout particulièrement à celles  qui touchent aux danses et aux musiques qui sont enseignées au centre départemental des Brayauds. Les Brayauds nom d’un micro-pays proche de Riom et nom également d’un costume porté jadis par les hommes du pays. L’association est Centre Départemental des Musiques et Danses Traditionnelles du Puy-de-Dôme depuis 1997 et elle a son siège au Gamounet qui est un ancien domaine viticole du 17ème  siècle. Transformé en centre de répétition, de formation et d’archives, le domaine dispose d’une salle de spectacle. Nous sommes  très exactement à Saint-Bonnet près Riom et cet espace d’éducation  populaire réalise un superbe travail auprès des plus jeunes qui  bénéficient d’une approche très pragmatique du jeu instrumental, ce qui facilite leur apprentissage. Les Brayauds, c’est aussi une saison  culturelle et un festival, les volcaniques, qui se tiendra du 6 au 10  juillet au Gamounet. 

Une histoire peu banale aujourd’hui : la constitution d’une ferme collective à Ambert. C’est surtout l’histoire d’un éleveur, François Augrandenis, premier invité et initiateur de ce projet de Ferme Collective de Terre Rouge qui devrait définitivement pérenniser les activités agricoles à cet endroit grâce à la collecte en cours. 

Et puis un travail remarquable de replantation de haies est en cours en Auvergne au nom de la protection de la biodiversité et aussi d’une économie alternative que l’on avait oubliée. Explications  tout à l’heure avec Sylvie Monier, directrice de la Mission Haies à l’Union des Forêts et des Haies Auvergne Rhône Alpes.

La poule qui pond, maison d'édition de livres jeunesse.

La cabaret le Poulailler à Saint-Pierre-Roche.

L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter Carnets de campagne
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.