A l’annonce de cette première journée consacrée aux jeunes face à la crise, nous ouvrons une série de rendez-vous pratiques pour ce public touché de plein fouet par la crise.

De la case débrouille à des solutions collectives et solidaires en  passant par des propositions d’institution mobilisées par la situation  des jeunes en étude, en formation ou déjà dans le monde écorché du  travail, nous vous remercions déjà pour vos courriers qui nous sont  parvenus depuis une semaine. Nous donnerons la parole à Catherine Fillon, co-fondatrice du Collectif de Solidarité Etudiante à Lyon pour ouvrir cette  série "Solidarité Jeune". 

Dans un second temps nous rendrons visite à Karim co-fondateur  d’une épicerie itinérante qui alimente les quartiers de Lille sous le  nom de Comment ça vrac ? 

Comme je  vous le disais en ouverture, les élans de solidarité à l’égard des  étudiants sont nombreux à travers vos courriers et témoignages. Un  phénomène comparable à celui qui s’était déclaré pour les personnels de  santé lors du premier confinement est en train de prendre forme. Je  prends pour exemple le long courrier de Marc, psycho somato thérapeute à  Chilly Mazarin. Consterné par la détresse et la « dégradation mentale  des 15-24 ans », il propose des consultations à 5 euros symbolique aux  lycéens et étudiants qui en feraient la demande en attendant que les  chèques-Psy atteignent ce public. Notre correspondant a bloqué les  mercredis pendant deux mois pour se consacrer à cette cause. Dans son  courrier il  lance un appel à tous les professionnels du domaine de la  relation d’aide, psychologues, psychanalystes, psychothérapeutes,  psychopraticiens, sophrologues entre autres pour que cette démarche se  généralise. Si vous souhaitez entrer en contact avec Marc pour élargir  le cercle, son compte Facebook donne les indications nécessaires et son  adresse électronique.

D’autres  courriers mentionnent des initiatives analogues mais cette fois sous  forme de soins suspendus à l’image du café suspendu proposé aux gens de  la rue. Nous en rendrons compte prochainement.

L'équipe
Thèmes associés