Changement radical de décor et d’environnement après une semaine réunionnaise, puisque nous résidons à partir d’aujourd’hui en Seine-Maritime.

Rouen, Dieppe, le Havre et près d’ 1million 260 000 habitants. Depuis 2005, le conseil départemental a adopté un logo plus épuré que le précédent représentant deux personnages en suspension au-dessus des vagues et séparé d’une ligne blanche au centre. Une évocation de l’égalité et de l’ancrage territorial des habitants, mouais. Avec ses deux vagues en bas de logo, je voyais cette ligne verticale proche d’un mat d’éolienne offshore. Pourquoi pas puisque la création d’un parc éolien au large de Fécamp est dans les tuyaux depuis plusieurs années. Des associations s’étaient émues des conséquences de cette immersion comprise entre 13 et 22km des côtes sur la faune marine et les oiseaux migrateurs. Un recours contre le projet a été rejeté en appel en juin dernier par la cour administrative de Nantes. Si le projet est effectivement réalisé, les 83 éoliennes devraient couvrir les besoins en électricité de 770 000 personnes, soit 60% de la population de Seine-Maritime comme le soulignent nos confrères de Ouest France. J’ajoute, à la nuance que cette production n’ira pas directement dans les foyers du département.

Loin de ces considérations, notre premier invité est en train de prouver que les pratiques d’écopâturage dans le cœur des villes ont un bel avenir. Damien Hédin a fondé à cet effet ökotop association dont le cheptel ne cesse de croître au fur et à mesure des commandes des collectivités.

Ensuite un coup de projecteur sur un excellent festival qui depuis 17 ans consacre ses programmes aux voix féminines du monde, d’où son nom de Chants d’elles. Corinne Delahais, sa présidente, répondra à nos questions.

Si vous allez sur le site des alternatives en Seine-Maritime vous aurez le choix entre une foule d'innovations sociales et d'initiatives solidaires.

Récemment le garage Solidarauto de Sotteville-les-Rouen organisait une journée portes ouvertes afin de faire connaître la démarche très solidaire de son entreprise.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.