Les Carnets s'installent dans le Cher jusqu'à vendredi.

Ce département revendique sur son site officiel une ruralité moderne. On n’en doute  pas, mais pour l’instant la densité démographique stagne dans ce  territoire au cœur de l’hexagone. Hormis Bourges  et son agglomération  qui approchent les 100 000 habitants, les deux autres villes secondaires de Vierzon (27 000 habitants) et Saint-Amand-Montrond  (11 000 habitants) sont à l’image de ce département très rural. Je me  suis amusé à lire les données rapportées par nos confrères du Berry Républicain depuis le répertoire national des élus locaux. Age, métiers, sexe… qui sont les élus du Cher ? s’interroge  l’article en question. Les réponses sont claires et à l’image des  ruralités : 65% des maires sont âgés de plus de 60 ans. Un quart des  élus provient du monde agricole (actifs et retraités) et les femmes élues maires sont dans une proportion inférieure au quart  de l’ensemble. Anecdote amusante donc, les prénoms les plus fréquents  chez les conseillers municipaux sont Alain et Michel devant Philippe,  Gérard et Christian. Salut Gérard.

Pour  modifier ces statistiques, nos deux invitées sont deux femmes, Marine et Anne. Marine Durieux, garde-animatrice pour le conservatoire d'espaces naturels Centre val de Loire qui va nous parler des espaces naturels sensibles du Cher et Anne Dupuy pour son indispensable centre de soins Atoupic au service des hérissons. 

Groupement d'achat de produits alimentaires locaux : Les Berryvores

à Plaimpied-Givaudins, l'Amap des 5+

Le théâtre de la Martingale

Teaser du spectacle de Jérôme Rouger: "Pourquoi les poules préfèrent être élevées en batterie"

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
(ré)écouter Carnets de campagne Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.