Gilles Mordant

Directeur artistique et co-fondateur de l’association Fairplaylist

www.fairplaylist.org/

Éthique et solidarité. Les maîtres mots de l’association Fairplaylist qui milite pour un marché de la musique plus équitable. « Nous proposons une approche purement agricole du monde de la musique » , commente Gilles Mordant, directeur artistique et co-fondateur de l’association.

Face B, c’est le projet développé par l’association dans la région niçoise depuis un an. L’objectif est de construire des processus équitables dans le montage de concerts ou de festivals de musique. Deux outils majeurs pour l’instant : des cessions équitables et une billetterie mise à nu.

Deux ou trois dates sont en général proposées, pour des concerts différents à chaque fois : dans une salle de 300 places, pour un concert intimiste, voire un « non-concert » où chaque artiste interprète librement ses morceaux, en interaction avec le public.

Ces dates sont organisées avec un souci de transparence et d’équité dans la rémunération de tous. Grâce aux cessions équitables , chaque artiste est assuré d’être payé selon un barème préétabli et connu de tous (voir le barème sur le site). La billetterie miseà nu complète ce premier élément : Les coûts et leur répartition sont publiés à la fin de chaque date de concert ou de festival, sur place, via le site ou la newsletter.

Pendant trois jours, les artistes sont accueillis à Nice et Mouans-Sartoux, les deux villes où Fairplaylist est notablement implantée, mais aussi à Grasse et à Valbonne.

C’est l’occasion pour les artistes de découvrir une région qu’ils connaissent peu ou pas.

Une région qui inspire souvent des idées reçues que les membres de Faiplaylist essaient de battre, en brèche : ici on a le droit d’avoir moins de 70 ans, de réfléchir à une économie sociale et solidaire et de faire la fête !

Emmanuel Truchet

Enseignant au Lycée Amiral de Grasse en économie et gestion commerciale, Emmanuel Truchet développe depuis 7 ans des projets de cursus tutorés pour des classes de 1ère et Terminale

ZW1tYW51ZWx0cnVjaGV0QHZvaWxhLmZy

Emmanuel Truchet enseigne depuis 15 ans en classes de 1ère et Terminale STMG (sciences et technologies du management et de la gestion, menant aux anciens Bac G)

Depuis deux ans il a formalisé et conceptualisé un projet de classe d’enseignement tutoré :

Tout en reprenant l’ensemble du programme scolaire de 1ère STMG, il s’agit de choisir une organisation très différente :

Emmanuel Truchet voit 30 élèves, 16h par semaine, pendant deux ans, se chargeant des principaux cours de la classe.

Le principal objectif est de mettre les élèves en situation de projet, en gardant en tête cette question : « j’apprends des choses aux élèves, qu’est-ce qu’ils en font après ? » que ce soit dans leurs études supérieures ou ensuite dans la vie active.

C’est son propre parcours qui l’a amené à travailler ainsi : élève qui s'ennuie en classe puis qu'une enseignante recadre et passionne, le sport moto en compétition et l'entreprenariat culturel.

Le cursus mis en place :

3 aspects :

le projet personnel de l'élève (la base de tout)

la relation de confiance (qui permet d'aller plus loin dans la relation pédagogique)

le contenu et la forme pédagogique (c'est bien d'avoir envie de faire des études exigeantes mais c'est encore mieux d'y être bien préparé pour les réussir).

Les liens

La page facebook des "Carnets de campagne"

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.