Nouvelle journée en Meurthe-et-Moselle avec l’exemple du soutien assez rare qu’une institution départementale réalise au profit de son agriculture, plus bio, plus locale, plus proche des consommateurs et plus en phase avec la restauration collective.

Vincent Lautel, responsable agriculture au Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle nous détaillera ces actions comme la compensation des retards de paiements des aides européennes. Si, si, on fait ça dans le département de Meurthe-et-Moselle.

Mais dès à présent nous allons à Maxéville pour annoncer un projet de tiers-lieu culturel un peu audacieux, et c’est tant mieux. Premier invité, Olivier Fresson, co-porteur du projet de la SCIC Lilo à Maxéville.

Dans notre département on brasse encore beaucoup de…bières. L’illustration de Maxéville est celle du passé, mais une mémoire est bien présente avec le musée français de la Brasserie à Saint-Nicolas-de-Port au sud de Nancy. Les premières mentions de brasseries à cet endroit datent du 16ème siècle. Fin 19ème plusieurs établissements sont regroupés sous le nom des Grandes Brasseries de Saint-Nicolas-de-Port avant la fin de l’activité coopérative et brassicole en 1986. Plusieurs ouvriers qui ne souhaitaient pas perdre la mémoire de ce patrimoine sont parvenus avec le soutien de la commune à créer ce musée en 1988. Depuis 1995 un secteur d’animation s’est développé afin de favoriser le brassage amateur. Ainsi, grâce aux formations organisées par le musée, vous pouvez vous initier à cet art ainsi qu’à la microbiologie appliquée à la brasserie. Les dates des sessions de cette école du brasseur sont sur le site du Musée Français de la Brasserie

Parfois les passionnés passent à l’action à grande échelle en créant leur propre marque. Deux amis de Toul ont réalisé leur premier brassin en 2013 qui a donné naissance à la Brasserie Cheval. De forme associative, la brasserie est aussi un lieu d’échange et d’événements culturels. L’originalité de cette brasserie artisanale est de réaliser un produit à partir de vos suggestions. Donc si vous avez une recette, vous pouvez la soumettre aux brasseurs de Toul. 

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.