Dernier tour d'horizon dans l'Aude

Cucugnan, une petite commune de 134 habitants qui s'engage dans l'économie sociale 

Pour cette dernière émission dans l'Aude, un courrier nous invite à parler de Cucugnan, non pas de son curé, en tout cas pas du curé de Daudet, mais de la propension de ce village à s'engager dans l'économie sociale: des poulaillers collectifs, des jardins partagés, une production de blés anciens bio, et des spots de sieste au pied du château de Quéribus, encore un vestige historique du pays Cathare. 

Un festival d'été de la photographie en milieu rural

Mais notre préférence aujourd'hui ira à ces villages du Limouxin, du pays de Mirepoix et du Lauragais entre Aude et Ariège qui organisent du 1er juin au 30 septembre, des chemins de photos.  En 5 ans, près de 70 expositions ont été organisées. Les photographes exposés viennent du monde entier et participent aux soirées d'images d'été qui se tiennent entre le 14 juillet et le 15 août au salon photo du Razès. Des journées professionnelles sont également prévues au mois de septembre dans le cadre de ces chemins de photos

Les invités 

  • Marie-Laure Cabanel, présidente de l'association patrimoniale Terre de Passage. Des richesses naturelles, historiques aux richesses immatérielles, l'association cherche à participer au bien-vivre. A lire dans les pages de La Vie, c'est par ici
  • Jean-Claude Caraire, animateur de l'association Charente Nature, pour un programme de prévention des déchets. 

Et aussi: Un théâtre dans les vignes 

François Béranger Saunière (1852-1917) né dans le village de Rennes-le-Château, gagna en réputation tout aussi bonne que mauvaise durant son ministère dans ce village qui comptait, à son arrivée, quelques 300 habitants. Le curé entreprit d'imposants travaux de construction et de restauration, à commencer par celle de l'église qui renfermait, dit-on, un trésor. Soupçonné de vols, de trafic, l'abbé Saunière poursuivit malgré tout son programme de construction d'un immense belvédère et d'une tour un tantinet mégalomaniaque en prolongement de ce point de vue sur les plaines en contre bas de la colline sur laquelle le village est perché. La littérature s'est emparée de l'histoire au point d'alimenter un imaginaire collectif qui dépasse largement les frontières régionales. Avec ses 70 habitants, le village demeure un objet de curiosité et la fabuleuse histoire de Béranger Saunière est le titre que la compagnie du théâtre dans les vignes donne à sa dernière création. Ce spectacle sera présenté du 22 août au 1er septembre dans le théâtre de la compagnie à Couffoulens.    

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
(ré)écouter Carnets de campagne Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.