Les carnets bouclent la semaine dans la Somme avec deux derniers candidats.

Mathilde Dusart, coordinatrice des projets agricoles pour l’association Copasol Picardie à Amiens. Ce collectif pour une agriculture solidaire a formalisé un programme d’accompagnement régional à l’installation, autrement dit elle aide sur la durée les créateurs et repreneurs d’activités agricoles. Loin d’être accessoire, le collectif a accompagné en 2015 l’installation de 87 projets. Un article dans les pages numériques de La Vie en dit plus sur ce travail soutenu par la chambre régionale d’économie sociale et solidaire.

Et seconde invitée, Ghislaine Desmaris, musicienne et fondatrice de l’association AMUSéON, qui redonne vie à la cornemuse picarde, le pipasso.

Et puis un mot sur la Safran, non pas l’épice, mais la scène conventionnée d’Amiens qui fait un travail d’ouverture à la culture et aux arts dans les quartiers nord de la ville : des quartiers monde avec une centaine de nationalités pour 30 000 habitants. A force d’ateliers gratuits, de répétitions publiques, de rencontres avec les artistes, d’apéros musicaux de cycles de conférence initiation à l’histoire de l’art, a développé un esprit maison partagé par le grand public et principalement par les habitants de ces quartiers dits sensibles.

Avec l’engouement pour la permaculture, il n’y a jamais eu autant de candidats à l’installation en agriculture, en particulier en maraîchage sur de petites surfaces. Mais comment faire pour créer sa microferme, trouver des terres, se former, organiser son activité, générer un revenu ? Des toits de Paris à la Haute-Garonne, de l’Alsace au Loir-et-Cher, le dernier hors-série des 4 Saisons du jardin bio répond à toutes ces questions à travers des interviews d’experts et des témoignages de ceux qui ont franchi le pas.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.