Antoine Bobot

Entreprise Métal Insertion

www.e-mi.fr

C'est dans un ensemble de bâtiments industriels désaffectés, dont une ancienne filature de laines, que Antoine BOBOT a installé EMI (Entreprise Métal Insertion) à Villeneuve d’Ascq. Son projet social d'entreprise s'appuie sur deux convictions fortes : le travail est le vecteur essentiel de l'intégration et de la citoyenneté - l'entreprise est un formidable outil de formation et d'insertion professionnelle.

Originaire des Ardennes, il fait ses études à Reims. Après un bac scientifique, il arrive à Lille pour préparer un apprentissage, et après avoir intégré l'Icam, devient ingénieur en 2003. Professeur au Burkina-Faso en coopération, de retour dans les Ardennes, il débute comme chef d'équipe, puis responsable de production de panneaux en bois.

En 2007, l'Icam lui propose de mettre en place, à Lille, une école de production en usinage et serrurerie métallerie, qui accueille des jeunes de 15/17 ans en difficulté scolaire et sociale, « des jeunes dont personne ne veut ». Une vingtaine d'élèves ont été accueillis au début, pour atteindre en cinq ans environ deux cents jeunes.

« Je me suis éclaté à être éducateur, formateur et chef de projet. »

Le projet de monter son entreprise pour permettre la réinsertion et la formation de personnes en sérieuses difficultés en regard de l'emploi prend corps.

Pour monter son dossier, EMI a bénéficié de conseils des structures de l'insertion, mission locale, Pôle Emploi, syndicat professionnel de la métallurgie, pouvoirs publics locaux et régionaux.

Deux clubs cigales, Cigalsol et Cigale Ter et Co, lui ont apportés des concours qui contribueront à financer avec Autonomie & Solidarité les investissements nécessaires.

EMI voit donc le jour en octobre 2012 avec un premier client et trois ouvriers.

Ils sont maintenant 15 et projettent de recruter en 2015 : 2 salariés en insertion en soudure et 1à 2 salariés en insertion poseur.

Pierre Fosse

facilitateur en communication et innovation pour la société UVIA, pour le projet GRAINES DE TOIT

www.uvia.fr

pierre@uvia.fr

contact pour GRAINES DE TOIT : Dominique Bounie, enseignant, l’un des porteurs du projet

dominique.bounie@polytech-lille.fr

Pierre Fosse travaille pour la société UVIA. Il est facilitateur en communication et innovation et intervient bénévolement dans le Fabricarium de l'école Polytech Lille.

FabLab: espace ouvert de création collaborative et de rencontre, on y croise des futurs ingénieurs, des enseignants, des intervenants du monde de l'entreprise qui travaillent tous ensemble sur des projets d'innovation.

Il aété séduit et convaincu par le projet innovant à forte dimension humaine et solidaire: Graines de Toit.

Des élèves ingénieurs de l’école Polytech de Lille ont pour projet de construire des « potagers solidaires » sur les toits à commencer par les toits de leur école. Des personnes en situation de précarité se verraient alors proposer de travailler dans ses potagers, tout en bénéficiant de leur production.

Pour ce projet « GRAINES DE TOIT », les principaux besoins sont:

-obtenir de l'aide de l'Université de Lille 1,

-trouver des financeurs / mécènes,

-avoir des partenaires entreprises et associatifs ayant un savoir-faire et des contacts dans l'horticulture, le travail en hauteur sur les toits, dans l'insertion professionnelle et l'économie sociale et solidaire.

-avoir des dons de matériels, d'outillage, de plantes, de semences...

Les liens

Avenir - Enfance, acteur culturel de transformations sociales Depuis sa création en 1998, l'association Avenir Enfance oeuvre, à travers les pratiques artistiques et culturelles, afin de : > Permettre à chacun de s’épanouir et de trouver la place de citoyen qui lui revient, d’assurer au mieux son rôle social, de favoriser la reconnaissance et l’appartenance sociale, sans discrimination,> Lutter contre l’exclusion sociale, > Favoriser le développement personnel et le développement de la citoyenneté, dans la vie quotidienne et sur le territoire de proximité.

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.