Cette édition se partage entre une belle réalisation qui prospère dans le département de la Somme et une initiative née en Bretagne avant de déménager en Gironde.

Cette édition se partage entre une belle réalisation qui prospère dans le département de la Somme et une initiative née en Bretagne avant de déménager en Gironde. On doit celle-ci à Rachel Lagière, dame courage, pour avoir repris en main son Conservatoire du Goût après le décès prématuré de son compagnon, maraîcher de profession. Christophe Collini s’était taillé une grande réputation par son engagement en faveur de semences paysannes permettant de remettre au goût du jour des saveurs oubliées de légumes et de fruits. Le conservatoire du goût est la suite de cette aventure qui a redonné vie à quelques 3000 variétés de plantes comestibles utilisables partout en France à commencer par les chefs cuisiniers. Rachel sera avec nous dans la seconde partie de ces carnets.

La Machinerie est une association d’Amiens qui regroupe dans ses locaux  un fablab, un espace de coworking et une boutique partagée. C'est avant tout un collectif porteur d'innovation autant technologique que sociale et un "tiers-lieu" ouvert, propice à l'émergence de projets en  tout genre. Explications avec Yann Paulmier.

La laisse de mer est cette langue de littoral à découvert à marée basse, mais la laisse de mer désigne également les détritus et déchets que la mer rejette sur les plages. C’est à ce titre qu’une association a vu le jour sous le nom de SOS laisse de mer. On la doit à une artiste coloriste installée depuis quelques années à Cayeux-sur-Mer, Sophie Hélène. A force de ramasser des déchets qui peuvent intégrer l’une de ses créations, Sophie s’est davantage inquiétée de l’atteinte à l’environnement en mer ou sur terre de nos modes de consommation et de nos pratiques peu responsables. Son association mise d’abord sur une éducation à l’environnement avant de proposer des événements pédagogiques, culturels et artistiques notamment à partir des déchets plastiques. L’association aujourd’hui  se partage entre des expositions, des ateliers scientifiques de décryptage des éléments qui constituent la laisse de mer, des conférences, des ateliers artistiques, des projections de films et des sorties nature. Actuellement une exposition itinérante, surprenantes collectes de bord de mer » fait étape à l’espace culturel Saint-André à Abbeville jusqu’au 25 octobre. 

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.