C’est un événement et un lieu qui composent le programme un peu particulier de ce mercredi.

L’événement, les jeux olympiques de 2024 qui comporteront un volet social et solidaire en utilisant les services d’entreprises de l’ESS et un lieu, le bâtiment des Canaux sur le bord du canal de l’Ourcq. Les Canaux ont voulu donné l’exemple lors des travaux qui ont transformé l’édifice en un espace dédié aux économies solidaires et innovantes. C’est ainsi que 95% des déchets du bâtiment dans la cadre de sa rénovation ont été recyclés ou réinventés. Mais ce n’est pas uniquement l’exemple qui nous intéresse dans cette édition, mais les services proposés aux entrepreneurs solidaires de demain.

C’est presque un nouveau-né dans l’information des alternatives citoyennes et de la place de plus en large prise par l’économie solidaire : Sans Transition. Cette revue bimestrielle lancée en 2016 depuis Brest par une coopérative de rédacteurs réunis sous le nom de La Maison des Possibles couvre un large spectre des initiatives associatives, citoyennes ou entrepreneuriales qui participent aux transitions écologiques, sociales et économiques. Epaulée par une équipe de correspondants locaux, le magazine se décline à chaque parution en 4 éditions régionales : Bretagne, Provence, Occitanie et Auvergne Rhône Alpes. Autrement dit chaque numéro comprend des grands dossiers et des cahiers spéciaux propres aux régions mentionnées. Sans Transition, la revue engagée du local au global comme elle se présente, est éditée en version papier et est vendue en kiosque ou par abonnement. Au sommaire du numéro 19, un entretien avec le philosophe Dominique Bourg, un dossier complet sur bio et éthique soit la filière agricole bio est-elle envisageable à grande échelle ou encore un dossier sur les conséquences de la transition environnementale et sociale sur le monde du travail par la création des emplois de demain. Les cahiers régionaux comportent entre autres un débat autour d’un gratte-ciel qui se veut écologique à Toulouse ou encore des quartiers Nord à Marseille en pleine transition. 

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.