Nous ouvrons une semaine en région Auvergne - Rhône - Alpes par l'intermédiaire du département de la Haute-Loire. 227000 habitants, les altigériens, dit-on.

En  Haute-Loire, l’ESS c’est : 16,92% de l’emploi soit près de 10 760  personnes salariées pour plus de 229 millions d’euros de rémunérations brutes  versées. Le département compte 1 070 établissements employeurs selon les  dernières données enregistrées par la chambre régionale d’économie  sociale et solidaire. Un salarié sur deux travaille dans le social et le plus gros employeur demeure dans ce secteur le  monde associatif à plus de 80%, proportion qui s’inscrit dans une  logique nationale. 

Beaucoup d’invités de la semaine relèvent de cette  filière sociale et solidaire à l’image de L’Atelier des possibles fondé par notre premier invité, Dominique Galland dans la  région du Mézenc. 

Si souvent, les néo-ruraux, comme on les  qualifie, apportent une dynamique dans les territoires ruraux, parfois  les acteurs des carnets passent d’une ruralité à une autre, comme ce fut le cas pour Blandine Marin aimantée avec sa petite famille par l’environnement naturel du département et en particulier du village de Pébrac qui semble vivre une seconde vie grâce à l’association qu’elle a fondée. Elle nous en parlera dans la seconde partie de ce carnet.

Lectures d'archives par la Mobile Compagnie

L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter Carnets de campagne
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.