Nouvelle journée dans la Marne, département qui sera concerné par une très bonne initiative, qui se déroulera partout en France du 26 au 31 mars : la semaine de l'ESS à l'école.

Cette opération de grande envergure vise à permettre aux jeunes de la maternelle au lycée de mieux appréhender les valeurs portées par cette économie sociale et solidaire : égalité, démocratie, solidarité, engagement collectif, et à leur transmettre une approche concrète de la citoyenneté. Pour information, selon l'INSEE, l'économie sociale et solidaire devrait continuer à pourvoir de nombreux emplois (600 000 à l'horizon 2020 selon l'institut de la statistique. A cet effet, un programme intitulé "Made in ESS" a été conçu pour apporter des outils pédagogiques aux enseignants et aux étudiants.

Les invités du jour

  • De la citoyenneté, il en sera question avec un des finalistes du concours organisé dans le cadre des assises de la citoyenneté qui se tiendront vendredi et samedi à Rennes (avec un Sept*Neuf de France Inter en direct du couvent des Jacobins vendredi 19 janvier). Nous appellerons pour cela Franck Valayer, président fondateur du site Oulah !, le premier à informer les consommateurs des produits rappelés par leurs producteurs pour cause de défaut ou de dangerosité.
  • Et notre candidate de la Marne, qui ouvre cette émission : Isabelle Forboteaux, présidente de l'association Singuila

Et aussi : Recyclivre

Encore une entreprise candidate à la finale "Start-up et citoyenneté" dont le nom du lauréat sera dévoilé samedi à Rennes : Recyclivre. Fondée à Paris en 2008, cette entreprise se propose de collecter gratuitement les livres dont vous souhaitez vous défaire. Le service s'adresse autant aux particuliers qu'aux entreprises, ou encore aux collectivités, aux associations et aux bibliothèques publiques. Le principe est simple : après collecte, elle les vend à bas prix sur son site internet et une partie des bénéfices est reversée à des associations favorisant l'accès à la culture et la lecture. Plutôt portée par des actions sociales et solidaires, Recyclivre offre ses services à un millier de partenaires associatifs (Emmaüs, les centres sociaux ou le secours populaire) afin de trier et rendre leurs stocks de livres. Avec sa vingtaine de salariés, l'entreprise collecte près de 150 000 livres par mois et réussit à en vendre 5 000 par jour. D'autre part, sa participation à la transition écologique se concrétisera par des déplacements en véhicules électriques afin de recueillir les livres, CD ou DVD sur place et elle a confié la gestion du stock et les expéditions à l'association d'insertion ARES qui emploie des personnes en grande exclusion. Depuis sa création, elle a essaimé à Bordeaux, Lyon, Lille, Nantes, Strasbourg et Toulouse et elle envisage d'ouvrir cette année un bureau à Madrid.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
(ré)écouter Carnets de campagne Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.