Dernière étape des Carnets en Haute-Loire

Pascal Lafond

Directeur des Ateliers de la Bruyère à Saugues (43410)

http://lesateliersdelabruyere.fr/

https://www.facebook.com/lesateliers.delabruyere/

http://www.lelabo\-ess.org/IMG/pdf/fiche\_descritpive\_pole\_laine\_de\_saugues.pdf

Les ateliers de la bruyère est l’une des seules structures d’insertion implantées dans ce territoire rural et en souffrance du fait de la fermeture des grandes industries historiques.

Son activité principale est la production artisanale de feutre de laine de moutons, fabrication de petits objets en feutre et animation autour de la laine pour les scolaires, les vacanciers, etc.

Après avoir relancé, en 2002, la production de feutres en valorisant à nouveau la laine des brebis élevées en Margeride, cette entreprise d'insertion s'est mise en tête de redonner vie à une autre tradition locale : la bonneterie. « Nous avons repris les machines de la bonneterie Page, précise Pascal Lafont, le directeur des Ateliers. Lors de sa cessation d'activité, Gérard Page nous en a fait don afin de sauvegarder ce patrimoine matériel et immatériel. »

L’association a souhaité structurer un pôle territorial de coopération économique autour des métiers de la laine (éleveurs, laveurs, filateurs, bonnetiers, etc.). La mairie a mis à disposition de l’association un local dans lequel elle peut installer son activité croissante de travail du feutre. Un bonnetier local a fait don à l’association de machines traditionnelles. Un partenariat avec l’école d’ingénieur de Clermont-Ferrand permet de les moderniser pour les rendre utilisables au quotidien par les salariés en insertion.

L’association Pôle Laine a donc été créée en mars 2015 afin de formaliser les actions de ce PTCE.

« Ce pôle est l'aboutissement d'une action d'innovation sociale impulsée en 2013, retrace Pascal Lafont. Depuis des siècles, il y a toujours eu de la laine dans le pays de Saugues. Mais le déclin s'est accéléré à la fin du XX e. »

Pour fédérer les énergies et amplifier le mouvement, le Pôle laine s'articule autour de quatre collèges : producteurs, transformateurs, promoteurs et acteurs publics.

« L'idée du Pôle est d'arriver à travailler sur des marchés qui ne sont pas attaqués par les industriels et de se placer sur l'artisanal à façon et la petite série »

Jacques Klein

Jacques Klein,

Ancien adjoint au maire de Rouen, historien de l’art

Délégué de l’association La Maison Sublime de Rouen

En 2006, Il a alerté l'opinion en publiant "La Maison Sublime, l'Ecole rabbinique et le Royaume juif de Rouen".

http://www.lamaisonsublime.fr

https://www.fondation\-patrimoine.org/fr/haute\-normandie\-11/tous\-les\-projets\-550/detail\-la\-maison\-sublime\-de\-rouen\-33076

L'association La Maison sublime de Rouen, aux côtés du ministère de la Justice et de la Fondation du Patrimoine, lancent à partir du 14 juin un appel à souscription afin de sauvegarder le plus ancien monument juif de France.

Les fonds récoltés serviront à participer à la conservation du bâtiment et financer une partie du chantier de restauration envisagé, qui comprend des travaux d'assainissement, d'isolation, de restauration des maçonneries ainsi que la réalisation d'un accès pour les personnes à mobilité réduite.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.