David Faverot

Gérant depuis fin 2013 de la Distillerie de Monsieur Balthazar

http://www.whisky-hedgehog.fr/

Distillerie de Monsieur Balthazar

8 Place de la République, BP 11 03190 Hérisson

ZGF2aWRmYXZlcm90QHdhbmFkb28uZnI=

L’histoire :

L’origine de la création de Monsieur Balthazar, comme se nomme ce whisky unique, prend racine dans l’histoire locale. Celle issue des Rencontres théâtrales de Hérisson, petite commune située à quelques encablures de Montluçon. En 1984, une adaptation de Little big man est proposée, une pièce qui raconte le massacre d’un peuple indien suite à leur découverte des effets de l’alcool, proposé par les Blancs. En l’honneur de cette œuvre, Olivier Perrier, acteur, qui a notamment joué dans Des hommes et des dieux, et initiateur des Rencontres théâtrales, a l’idée de fabriquer un alambic de fortune pour produire une eau de vie blanche, une eau de vie de céréales. Les arômes sont surprenants, et les gens habitués à l’eau de vie de fruits tombent sous le charme de cette création made in Allier. C’est de cet essai propulsé par un élan artistique qu’est née cette idée de produire du whisky en Auvergne. Il aura fallu plusieurs années de recherche de procédés, de types de céréales, de distillation, de vieillissement pour arriver au résultat qui portera le nom de Monsieur Balthazar.

Pourquoi Monsieur Balthazar ?

« Dans les campagnes de l’Allier, on avait pour coutume d’appeler comme cela une personne qui faisait quelque chose de bien sans se prendre au sérieux », explique David Faverot

Tout est fait sur place, des farines de céréales à la mise en bouteille. Monsieur Balthazar est vendu partout en France et un peu à l’étranger. Il est notamment présent dans quelques restaurants à Shangaï et à New-York. Le chiffre d’affaires, en 2012, s’élevait à 89 000 euros, en 2014, il affichait 110 000 euros. Près de 6000 bouteilles sont produites par an, dont 3500 de whisky Hedgehog (Hérisson en anglais, clin d’œil à la ville d’origine de cette idée folle de faire du whisky en plein cœur du Bourbonnais). En 2016, une nouvelle gamme de whisky, 100% élevée en fût de chêne de la Forêt de Tronçais, devrait voir le jour.

Michel Fayolle

Président du Centre Social de Souvigny

http://souvigny.centres-sociaux.fr/

Le Centre Social de Souvigny est une association d'éducation populaire visant à favoriser le mieux vivre ici et ensemble en appuyant les projets des habitants. Son territoire d'intervention est composé de 13 communes adhérentes en milieu rural. Il propose des services comme le portage de repas à domicile et les accueils de loisirs, des activités tout public comme des cours de pratiques artistiques, bricolage, cuisine. Au-delà de ces services et activités, il soutient et accompagne des projets d'habitants et d'associations locales favorisant la citoyenneté et la solidarité locale.

Grâce au soutien de l'Etat le centre de Souvigny a pu construire le projet suivant :

Un animateur de l'ADPEP 03 (Association des Pupilles de l'enseignement public) s’occupe d’adultes apprenant le français et venant de plusieurs pays avec des situations de vie très diverses (demandeurs d’asile, français de l’étranger…, sans papiers...). C’est l’atelier « Passe mots »

L’objectif est de créer des moments conviviaux de rencontre, de création et d’échange entre des habitants du « Bourbonnais rural » et des personnes venant du monde entier

Plusieurs habitants sont déjà partie prenante du projet, mais si certains sont intéressés, ils peuvent s'associer à cette action en téléphonant au Centre Social ou en venant à la réunion du mardi 22 septembre à 14h30

Le Gecac

Au service de l'économie sociale et solidaire

http://gecac.fr/

Les liens

La page facebook des "Carnets de campagne"

Mes Carnets de Campagne

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
(ré)écouter Carnets de campagne Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.