Emmeran Rolin

Directeur du Centre de Musique sacrée de Rocamadour

[Il a été organiste titulaire de la Cathédrale de Montauban de 2004 à 2012 ainsi que directeur des trois premières éditions de son festival d'orgue. Actuellement, Emmeran ROLLIN est responsable de la programmation musicale de la Fabrique à Toulouse ainsi que chargé de cours à l'université Toulouse 2 le mirail en gestion de projets artistiques.

http://www.musique-sacree-rocamadour.eu/

http://www.rocamadourfestival.com/

En septembre 2013, Emmeran Rollin, professeur d’orgue et d’organisation d’événements culturels à l’université de Toulouse a été désigné par l’association Cantica Sacra - qui porte depuis 2006 l’animation musicale du sanctuaire de Rocamadour – directeur du Centre de Musique Sacrée de Rocamadour. Il est également directeur artistique du Festival qui a accueilli en août dernier 200 artistes, plus de 50 manifestations dont 40 concerts.

Emmeran Rollin : « Le centre de musique sacrée s’enracine dans la continuité musicale de l’histoire du sanctuaire de Rocamadour. En effet, dès le Moyen Âge, la musique était à l’honneur avec les troubadours qui chantaient la Vierge Noire. Puis, on retrouve des chants grégoriens, notamment dans un antiphonaire pour une messe dédiée à St Amadour. Plus près de nous, la conversion de Francis Poulenc et la musique sacrée qu’il écrivit marque l’histoire récente du sanctuaire. »

Il y a trois missions principales pour le centre de musique sacrée :

  • Fédérer les activités musicales existantes du sanctuaire, la chorale, les formations et le festival ;
  • Consolider la branche musicale de Cantica Sacra, notamment à travers une programmation plus ambitieuse des concerts ;
  • Développer et mettre en place l’organisation et l’accompagnement musical de la liturgie, la diffusion musicale, les chœurs, et la place de l’orgue à travers un conseil de chapelle.

Pierre Lafragette

agriculteur et Président de la coopérative Fermes de Figeac

http://sicaseli.fr/

A l’origine, il y a la fusion entre deux coopératives en 1985 et la création de la Sicaseli, une Société d’Intérêt Collectif Agricole. Ce regroupement permet de créer une coopérative d’achats et d’adhérer à la société Gamm Vert où les Fermes de Figeac ouvrent trois boucheries et valorisent les produits locaux sous la marque « Sens du terroir. ».

Pas à pas, la coopérative gravit les échelons du développement durable : depuis 1991, elle interroge son territoire à travers des audits pour comprendre la perception qu’en ont les habitants, les agriculteurs, les commerçants. « Nous étions face à un territoire vieillissant, au bord de la désertification. Il fallait que l’on fasse de ce lieu un allié, en interrogeant notre gouvernance et notre rapport à l’environnement. » La coopérative obtient les certifications ISO 9001 et 14001. Elle monte le plus gros projet coopératif de panneaux solaires en France : 200 toits d’étables, débarrassés, du coup, définitivement de l’amiante.

Devenue SICA, modèle hybride entre coopérative et Scop, les Fermes de Figeac peuvent dorénavant réaliser 50% de leur chiffre d’affaire avec leurs adhérents.

En 2014, Les Fermes de Figeac visent la certification ISO 26000, la création de crèches inter-entreprises, et celle d’une association culturelle.

Programme "Des ruchers dans les villages"

ADAGE ENVIRONNEMENT avec la mise en place de son programme « des ruchers dans les villages » a l’ambition de participer à la sauvegarde des abeilles et au développement des colonies dans le département du Lot et les environs.

http://adage-environnement.asso-web.com/

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.