Léo Coutellec

Chercheur en philosophie des sciences, à la tête du collectif Alternatives Agriculturelles

www.alternatives-agriculturelles.fr

https://www.facebook.com/alternativesagri/?fref=ts

Pourquoi "alternatives agriculturelles"

« Parce que nous pensons qu'il faut accompagner cette nouvelle façon de produire et de se nourrir d'une nouvelle culture : il nous faut une autre culture de l'agriculture (là où la culture de l'agriculture conventionnelle est celle de la société de la consommation) »

Cela a débuté par la création du GFA citoyen Champs Libres au printemps 2015

Objectif : acquisition collective de foncier agricole pour faciliter les installations, en impliquant le plus possible les habitants du territoire. 3 mois de collecte (mars-mai 2015) ont permis de recueillir 34 000 Euros

Le GFA est composé de 108 associés , très majoritairement des habitants du territoire.

Premières acquisitions foncières ont eu lieu pour environ 4 ha : elles vont permettre de soutenir la création de 4 emplois agricoles au printemps 2016 : un élevage de poules pondeuses bio avec parcours sous vergers conservatoire (= variétés anciennes et locales) ; un élevage d'escargot bio ; un jardin-potager permaculturel, pédagogique, artistique et social.

Au-delà des terres du GFA, Alternatives Agriculturelles est un collectif de 11 personnes qui porte 8 projets agricoles ou artisanaux

François Desliens

Ferme de la Combe Noire à Coulmier le Sec

http://www.fermedecombenoire.eu/

https://www.facebook.com/epatantesdebourgogne/?fref=ts

François Desliens est à la tête de la Ferme de la Combe Noire, Ferme de Combe Noire, c'est une activité de prise en pension et de dressage de chevaux, ainsi que la réalisation de prestations en attelage hippomobile.

Et depuis peu, la fabrication de pâtes et autres spécialités céréalières artisanales, les Epatantes de Bourgogne.

Qu'est-ce qui fait leur particularité ? :

1 priorité à la qualité du produit ; goûtez nos épatantes...

2 au maximum, les matières premières sont achetées au niveau local, même si ce n'est pas forcément toujours facile, le milieu agricole ayant perdu, pour différentes raisons, beaucoup de proximité avec sa clientèle depuis bien des années...

3 c'est un produit lui-même local ; l'acheter, c'est faire un petit geste pour qu'il y ait encore un peu d'activité dans nos campagnes... L'acte de consommer est un acte démocratique important. Chacun devrait réfléchir avant de consommer, c'est un acte qui a des conséquences !... ».

Anis de Flavigny

http://www.anis-flavigny.com/

Les liens

La page facebook des "Carnets de campagne"

Mes Carnets de Campagne

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.