Décidément je m’étonne chaque jour en lisant les courriers de solidarité face à la détresse vécue par les étudiants et étudiantes.

Encore une belle idée qui mérite d’être reprise par d’autres dans notre journal des solutions : O Architecture, une grande agence d’architecture lilloise,  qui profite de l’espace laissé en grande partie vacant par ses  collaborateurs en télétravail, reçoit chaque jour des groupes  d’étudiants qui profitent des bureaux, de la cuisine, de la convivialité  et des outils de travail. 

Ensuite nous saluerons le boulot réalisé par Solenn, créatrice à Nantes d’un excellent mook de 176 pages consacré aux  femmes inspirantes de la région. Il s’appelle Etonnantes en référence à  la ville. 

Une invention qui manquait  à notre panoplie : Ethi’Kdo. Ethi’Kdo est le projet d’une SCIC qui a  bien compris que le commerce en ligne, qui règne en maître de nos jours,  ne pouvait pas rester le privilège des grandes marques ou grandes  enseignes. Ethi’Kdo est donc une carte cadeau 100% écologique et  solidaire. On y trouve tous ceux qui peuvent souffrir de la crise et de  la très forte concurrence et tous ceux qui agissent au profit d’une  économie solidaire ou d’un commerce équitable. Parmi les premiers  membres de la coopérative figurent LabelEmmaüs (la boutique en ligne du  réseau Emmaüs), le groupe Envie avec ses 45 magasins d’électro-ménager reconditionné, le réseau Croix-Rouge insertion, artisans du Monde ou  Dream Act, la boutique en ligne des marques éthiques. Après 18 mois de  gestation, la première carte cadeau a été lancée en novembre 2019. A  l’époque déjà, elle permettait d’avoir accès à environ un million de  produits éco-responsables en ligne. Un an après Ethi’Kdo est devenue le  premier émetteur multi-enseignes à obtenir l’agrément ESUS, entreprise  solidaire d’utilité sociale. Pour prolonger la solidarité, l’entreprise  reverse des dons aux associations d’intérêt général, ce qui ne l’a pas  empêché en un an de compter un chiffre d’affaires d’un million d’euros  reversés vers les enseignes écologiques et solidaires françaises : « une  fierté pour notre coopérative, car nous avons fait le choix d’un modèle  démocratique et de réinvestir 100% des bénéfices dans la structure »  écrit Chloé en conclusion de son courrier. 

L'équipe
Thèmes associés