Richard Stobiénia

Président de la Maison des Artisans d’Art du Loir-et-Cher,

Compagnon tailleur de pierre et boulanger Bio au Fournil de la Licorne

http://www.maisondesartisansdart-41.fr

https://www.facebook.com/maisondesartisansdartloiretcher?fref=ts

Depuis sa création en 2012, l'association s'est efforcée de faire connaître ses membres, de plus en plus nombreux, et de les valoriser en multipliant expositions et ateliers vivants, en participant à de nombreux événements tels que les Journées européennes des métiers d'art ou les Journées du patrimoine, en mutualisant ses stands lors de salons.

Installée au Pavillon Anne de Bretagne à Blois, la maison des artisans d'art joue le rôle d'une vitrine permanente, et apporte un complément de revenus. Elle est aussi un lieu où se créé un réseau et s'organisent des projets communs.

Métiers représentés ? Chapelier, ébéniste, coutelier, etc. L’association possède plusieurs départements : conservation-restauration du patrimoine, créateur et formation-initiation. Pour Richard, « c’est une expérience humaine, un vrai partage».

Création d’un fonds solidaire

Tous ces artistes-artisans pâtissent durement d'un déficit de marketing (un gros mot pour la plupart d'entre eux) et rencontrent de réelles difficultés pour maintenir leur activité. D'où l'idée d'une collecte de fonds pour permettre à l'association de créer un fonds solidaire destiné aux membres empêchés, faute de moyens, de créer leur société ou de suivre une formation. Mais, comme il n'est pas question pour ces travailleurs de recevoir sans donner, un objet hautement symbolique est offert aux donateurs sous la forme d'un « faire symbole ».

Anthony Guillo

Responsable de la société Futuragri à Bourré

www.bacteriosol-sobac.com

Partout, on apprend que ce procédé a été inventé par un paysan de l'Aveyron, qui en protège jalousement la composition. Nulle part, il n'est mentionné qu'une partie de la production de ce fertilisant est réalisée en Loir-et-Cher, et plus précisément à Bourré, dans les bâtiments de la société Futuragri. Les deux produits issus de ce procédé sont le Bacteriosol (granulés fabriqués à Bourré) et le Bacteriolit (poudre fabriquée dans l'Aveyron). Le premier est un fertilisant pour les sols, le second valorise les fumiers et lisiers d'élevage en les transformant en humus.

En pleine saison, pas moins de 40 camions par semaine partent de Bourré, pour livrer dans la France entière et même un peu au-delà, les bigs bags de fertilisant en granulés. « Nous en sommes aujourd'hui à une production annuelle d'environ 30.000 tonnes, avec une forte progression ces deux dernières années, de 15 à 20 %. »

The English Library of Lunay

http://bibliothequeanglaise.org/

Les liens

La page facebook des "Carnets de campagne"

Mes Carnets de Campagne

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
(ré)écouter Carnets de campagne Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.